Histoire de l'éducation, n°150/2018

Pour une histoire renouvelée des élèves (XVIe-XXIe siècles). Volume 1 : approches historiographiques
Véronique CASTAGNET-LARS,Jean-François CONDETTE
Date de publication
12 septembre 2019
Résumé
L'histoire des élèves, tout en existant, a longtemps été le parent pauvre des travaux en histoire de l'éducation alors que les autres acteurs éducatifs étaient bien davantage travaillés (enseignants, étudiants, administrateurs etc.), tout comme le cadre législatif (les grandes lois, les réformes), les savoirs scolaires et les idées et méthodes pédagogiques. L'élève a longtemps été perçu au travers du seul prisme des représentations que délivrent les textes prescrits (définition d'un élève modèle), les témoignages littéraires et les récits de vie souvent écrits a posteriori ou les documents iconographiques. Il a ensuite été pris en considération mais comme unité de compte dans une volonté forte de disposer de statistiques sur la scolarisation et ses différentes formes se ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
18.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
ISSN 02216280
Date de première publication du titre 12 septembre 2019
ISBN 9791036201448
EAN-13 9791036201448
Référence 123888-46
Nombre de pages de contenu principal 206
Format 17 x 23 x 1.2 cm
Poids 370 g

Dossier

Véronique Castagnet-Lars et Jean-François Condette, " Pour une histoire renouvelée des élèves : placer l'élève au centre des analyses historiennes " ;

Véronique Castagnet-Lars, " L'histoire des élèves en France du XVIe au XVIIIe siècle : des acteurs dans l'ombre des institutions scolaires " ;

Jean-François Condette, " Pour une histoire renouvelée des élèves (France, XIXe-XXIe siècles). Bilan historiographique et pistes de recherche " ;

Alberto Barausse, Carla Ghizzoni, Juri Meda, " Écrire l'histoire des élèves en Italie aux XIXe et XXe siècles " ;

Thomas Ruoss et Phillip Eigenmann, " Les élèves, des acteurs en marge de l'histoire de l'éducation dans le monde germanophone (XIXe-XXe siècles) " ;

Sébastien-Akira Alix, " L'histoire des élèves aux États-Unis (XIXe siècle-première moitié du XXe siècle) : enjeux et perspectives d'un sous-ensemble historiographique en expansion ".

L'histoire des élèves, tout en existant, a longtemps été le parent pauvre des travaux en histoire de l'éducation alors que les autres acteurs éducatifs étaient bien davantage travaillés (enseignants, étudiants, administrateurs etc.), tout comme le cadre législatif (les grandes lois, les réformes), les savoirs scolaires et les idées et méthodes pédagogiques. L'élève a longtemps été perçu au travers du seul prisme des représentations que délivrent les textes prescrits (définition d'un élève modèle), les témoignages littéraires et les récits de vie souvent écrits a posteriori ou les documents iconographiques. Il a ensuite été pris en considération mais comme unité de compte dans une volonté forte de disposer de statistiques sur la scolarisation et ses différentes formes selon les filières existantes. À partir du début des années 1990 cependant, les historiens, comme les sociologues, se saisissent davantage de cet acteur central des réalités scolaires qu'est l'élève pour étudier ses caractéristiques, sa vie quotidienne mais aussi ses perceptions et ses engagements dans la vie de l'établissement et dans la vie de cité. Ce numéro propose cinq approches historiographiques qui permettent de mettre en perspective l'évolution de la recherche sur l'histoire des élèves en France (époque moderne puis contemporaine), en Italie, dans trois pays de langue germanique et aux États-Unis.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire