Daniel Fabre, l'arpenteur des écarts

Actes du colloque de Toulouse, février 2017
Nicolas ADELL,Agnès FINE,Claudine VASSAS
Résumé
Directeur d'études à l'EHESS, Daniel Fabre (1947-2016) est une figure marquante de l'anthropologie française. Fondateur, avec le préhistorien Jean Guilaine, du Centre d'anthropologie des sociétés rurales, il a structuré la recherche et l'enseignement de l'anthropologie à Toulouse par les nombreux séminaires qu'il y a donné jusqu'à la fin des années 1990.Les textes ici réunis rappellent et prolongent sous forme d'hommage les différents chantiers qu'il avait ouverts dans la première partie de sa carrière et qui ont largement marqué et distingué la manière " toulousaine " de faire de l'anthropologie. Manière " ancrée " dans le monde occitan en premier lieu, puisque Fabre s'est inscrit dans le sillage des anthropologies autochtones qui visaient à combattre le colonialisme i ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
28.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 9 septembre 2021
ISBN 9782735126750
EAN-13 9782735126750
Référence 124577-16
Nombre de pages de contenu principal 416
Format 15 x 23 x 3 cm
Poids 800 g

Les auteurs

Avant-propos

Jean Guilaine

Partie 1

Anthropologie autochtone des communautés du Sud : le moment occitan

Une anthropologie autochtone des communautés du Sud

Dominique Blanc

Daniel Fabre et la langue d'oc

Jean-François Courouau & Philippe Gardy

La Pelalha ou les aléas du merveilleux dans les contes populaires

Josiane Bru

Promenade troubadouresque sur les pas de Daniel Fabre

Dominique Casajus

Le jeune Daniel Fabre, " dernier " des anthropologues autochtones occitans

Jean-Pierre Cavaillé

Partie 2

L'invisible initiation : passage à l'âge d'homme dans les sociétés contemporaines

Invisible initiation

Agnès Fine

Une apparence corrigée par une transparence

Nicolas Adell

Plus rien ne s'oppose à la nuit…

Annie Paradis

Points de vue

Spéculations africanistes à propos de l'initiation invisible

Laurent Gabail et Michael Houseman

La chirurgie des âges

Véronique Moulinié

Du " pioupiou " au " rapace "

Jeanne Teboul

Comparer au loin

Pascale Bonnemère et Pierre Lemonnier

Partie 3

Anthropologie historique et anthropologie du symbolique

Anthropologie historique et anthropologie du symbolique

Jean-Pierre Albert

Daniel Fabre et la pensée de l'Apocalypse

Jean-Claude Schmitt

L'imaginaire du carnaval : symbolique, expressivité, narrativité

Gérard Toffin

Points de vue

Inscrire les réseaux symboliques dans l'histoire

Marlène Albert-Llorca

L'Antiquité, un autre territoire à arpenter

Adeline Grand-Clément

… une autre manière de faire des mondes

Patrick Pérez

La parole des morts

Michelle Fournié

Partie 4

Anthropologie, écritures, littérature

L'ethnologue et son double

Claudine Vassas

Fictions de Lascaux

Christian Jouhaud

René Nelli et Joë Bousquet, " opérateurs de destin "

Alain Paire

Quand l'écriture s'invente chez les Santal

Marine Carrin

Points de vue

L'ethnologue, l'ethnocriticien·ne et la littérature

Marie Scarpa

Daniel Fabre et les historien·ne·s du for privé, ou l'apprentissage de " l'écrit en soi "

Sylvie Mouysset

Trois façons d'aborder la littérature

Sylvie Sagnes

L'œuvre de Francesco Giuliani, berger des Abruzzes

Patrizia Ciambelli

La Peyra Escrita de Formiguères

Maryse Carraretto

Directeur d'études à l'EHESS, Daniel Fabre (1947-2016) est une figure marquante de l'anthropologie française. Fondateur, avec le préhistorien Jean Guilaine, du Centre d'anthropologie des sociétés rurales, il a structuré la recherche et l'enseignement de l'anthropologie à Toulouse par les nombreux séminaires qu'il y a donné jusqu'à la fin des années 1990.Les textes ici réunis rappellent et prolongent sous forme d'hommage les différents chantiers qu'il avait ouverts dans la première partie de sa carrière et qui ont largement marqué et distingué la manière " toulousaine " de faire de l'anthropologie. Manière " ancrée " dans le monde occitan en premier lieu, puisque Fabre s'est inscrit dans le sillage des anthropologies autochtones qui visaient à combattre le colonialisme intellectuel intérieur et à mieux préciser les caractéristiques des communautés du Sud. Ce fut la porte d'entrée pour le développement d'une anthropologie de l'Europe qui fut marquée du double sceau de l'anthropologie historique d'une part et de l'anthropologie du symbolique d'autre part, adaptant à la matière européenne les démarches éprouvées ailleurs par Claude Lévi-Strauss.C'est à partir de ces cadres généraux que Daniel Fabre élabora d'importantes questions de recherche qui ne cessèrent dès lors de l'animer: le problème des passages à l'âge d'homme dans les sociétés européennes, les enjeux de l'écriture comme acte social et symbolique, et les contours d'une anthropologie de et avec la littérature.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire