Cultiver l'attention et le care en éducation



Cultiver l'attention et le care en éducation

A la source des contes merveilleux


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Préface

Avant-propos

Intention

L'attention dans les contes
De l'attention aux contes, de l'attention dans les contes
Les contes : des êtres de langage

L'attention aux détails
L'importance des détails
Toute une vie, visible, se « cache » dans les détails

Faire place, faire le vide
Instituer du vide
Un espace de contenance
Un espace de solitude et de transmission

Chapitre 1. Des contes merveilleux ou l’expérience de la disponibilité

Un tableau des contes
Souvenirs de contes
Des contes merveilleux et des détails
Quels préjugés ?

Des approches différentes : care, littérature et éthique, philosophie de la vie
Quel corpus ?
Quels détails ?
Quelle méthode d’analyse ?
L’activité du care : un engagement cognitif, moral, physique et relationnel
Le care et son négatif
Entre le care et son négatif, les contes

Première situation de disponibilité : l’attention portée à un tiers
Un tiers disponible avant même de le « mériter »
La bienveillance récompensée
La négociation plutôt que la bienveillance ?
L’ingratitude du protagoniste ?
En deçà d’une écoute possible
Quel sens donner à l’aide de tiers ?

Deuxième situation de disponibilité : l’expérience partagée de la réception
Le care du point de vue de l’objet
Se donner les moyens d’agir
Être au contact, au risque de la vie
De l’oubli à la mémoire : le récit
De l’oubli à la mémoire : l’affection du corps
La capacité à recevoir
Conclusion

Chapitre 2. Un espace d’attention à partager 69

Le cadre d’attention du contage
Conte, conteur, contexte, et continuité de l’attention
Le corps de l’auditeur baigné dans le récit
À un détail près, tout près
Jeu, jubilation, partage, détente
La mémoire de l’attention
Contextes attentionnels
La mémoire de l’attention
La transmission de l’attention
L’exemple du Garçon paresseux, ou la puissance de l’attention

Le merveilleux au-delà de l’indifférence
Le moment du merveilleux, ou l’accueil de l’impensable
Du merveilleux à l’émerveillement
Être suffisamment étonné pour sortir de l’inattention
Le plus étonnant : ne pas pouvoir tout anticiper
L’accueil de l’inanticipable dans la mémoire

Conclusion

Chapitre 3. Faire place au rêve, à la solitude : une affaire de transmission

L’accueil du silence, l’institution du vide
La parole dans le silence
Le vide que protège l’école

L’espace commun du rêve et du « mensonge »

L’espace commun du rêve

Le luxe du mensonge

Vers une parole qui écoute

Dans le berceau du silence

La solitude en partage

La transmission, d’une vie à l’autre

Conclusion

Bibliographie

124224-27