Religieux sans la religion (Le)

Vivre et éduquer sans absolu ? (1850-1950)
Loïc CLAVIER,Michel FABRE
Résumé
L'actualité semble mettre en cause les pronostics d'un déclin du religieux. Comprendre les phénomènes de permanence, voire de " retours " multiformes de ce type de croyance, exige un recul historique. Or de nombreux philosophes et sociologues, à la charnière du XIXe et du XXe siècle, se sont efforcés de penser les soubresauts idéologiques d'une sécularisation de la société. C'est le cas en Europe de Comte, Barni, Buisson, Durkheim, Guyau, Quinet, Renan ou Weber, mais également de Dewey aux États-Unis, de Tolstoï en Russie ou de Kang Youwei en Chine.Toutes ces doctrines ont comme point commun de tenter d'arracher le religieux aux religions traditionnelles pour le réinterpréter dans un sens humaniste. Comment ces penseurs peuvent-ils éviter les dérives opposées du moralis ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
22.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 7 mars 2019
ISBN 9791024011462
EAN-13 9791024011462
Référence 122753-27
Nombre de pages de contenu principal 244
Format 15.5 x 22 x 1.7 cm
Poids 342 g

Michel Fabre, Loïc Clavier, Pierre Billouet – Présentation

Ire partie – Religion et rationalité

Chapitre Ier
Alain Kerlan – Le fantôme d'Auguste Comte dans la machine pédagogique

Chapitre II
Marie-Louise Martinez – Émile Durkheim : le religieux, comme sacré et comme symbolique, conditions de possibilité de l'éducation et de l'humanisation

Chapitre III
Céline Chauvigné – Max Weber et la sécularisation : genèse, élaboration et limites d'un paradigme

Chapitre IV
Alfred Romuald Gambou – Ernest Renan : l'éloge de la pensée critique

IIe partie – Religion et politique

Chapitre V
Pierre Billouet – Barni : libre pensée et religion naturelle

Chapitre VI
Jean-Marc Lamarre – À la source théologico-politique de la laïcité française : religion, politique et éducation chez Edgar Quinet

Chapitre VII
Loïc Clavier – Ferdinand Buisson : la foi laïque

Chapitre VIII
Roland Depierre – Kang Youwei : la religion sans religieux ?

IIIe – Religion, conversion, déconversion

Chapitre IX
Michel Fabre – John Dewey (1859-1952) : un Feuerbach américain ?

Chapitre X
Lôïc Clavier – Tolstoï : du nihilisme, à une spiritualité d'inspiration chrétienne

Chapitre XI
Michel Fabre – Jean-Marie Guyau ou l'anomie religieuse

Anne Vezier – Conclusion

Bibliographie

Les auteurs

L'actualité semble mettre en cause les pronostics d'un déclin du religieux. Comprendre les phénomènes de permanence, voire de " retours " multiformes de ce type de croyance, exige un recul historique. Or de nombreux philosophes et sociologues, à la charnière du XIXe et du XXe siècle, se sont efforcés de penser les soubresauts idéologiques d'une sécularisation de la société. C'est le cas en Europe de Comte, Barni, Buisson, Durkheim, Guyau, Quinet, Renan ou Weber, mais également de Dewey aux États-Unis, de Tolstoï en Russie ou de Kang Youwei en Chine.Toutes ces doctrines ont comme point commun de tenter d'arracher le religieux aux religions traditionnelles pour le réinterpréter dans un sens humaniste. Comment ces penseurs peuvent-ils éviter les dérives opposées du moralisme et du relativisme ? Et comment – eux qui se soucient d'éducation, à des titres divers – peuvent-ils concevoir d'éduquer sans absolu, du moins sans l'absolu des religions?Ces penseurs ont quelque chose à nous dire aujourd'hui pour définir ou redéfinir notre rapport philosophique, politique ou éducatif aux religions et au religieux.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire