Corps en péril, corps miroir

Approches socio-anthropologiques
Philippe COMBESSIE
Date de publication
28 février 2017
Résumé
Cet ouvrage tend un miroir à facettes multiples, devant lequel chacun peut s'interroger sur son propre rapport au corps, saisi par des injonctions souvent contradictoires: individualisation croissante d'un côté, tendance à l'uniformisation de l'autre. Parallèlement, la régulation globale se trouve de plus en plus structurée en problématiques " santé ", inféodées pour partie au pouvoir médical, pouvoir soumis aux mêmes injonctions, édifiées en vérités plurielles, que l'ensemble de la société contemporaine. L'articulation entre sociologie et anthropologie engage une dynamique réflexive qui permet de mettre en lumière à la fois les souffrances et les marges de manœuvre des acteurs.Quel est le point commun entre la sexualité et… le contact des cadavres? Entre des pathologie ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
15.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 20170228
ISBN 9782840162629
EAN-13 9782840162629
Référence 121003-78
Nombre de pages de contenu principal 150
Format 15 x 21 x .9 cm
Poids 179 g

Introduction

Philippe Combessie – Mauss et les bébés nageurs. Des corps en péril à la mise en abîme des regards ;

Lucie Nayak – Sexualité de personnes " handicapées mentales " : une typologie ;

Catherine Deschamps – De quelques arrangements avec la prévention ;

Vincent Rubio – Se protéger. Mais de quoi ? Corps, santé et commerce du sexe. Récit d'un jeune escort ;

Clément Méric – Cancer, sexualité et genre masculins. Le cas d'hommes atteints d'une tumeur testiculaire ;

Anne Vega, Guillaume Coindard – Regards des soignés atteints du cancer sur leur prise en charge : corps, émotions et inégalités sociales ;

Guillaume Brie – Soin, coercition et capital culturel. Analyse sociologique des rapports des condamnés pour pédophilie à la prise en charge médicale ;

Lara Mahi – Sur la balance, le poids de la peine. Analyse des usages d'un instrument de mesure ;

Julien Bernard – Une dépersonnalisation inachevable ? Ethnographie du rapport aux " corps " dans un laboratoire d'anatomie.

Les auteurs

Cet ouvrage tend un miroir à facettes multiples, devant lequel chacun peut s'interroger sur son propre rapport au corps, saisi par des injonctions souvent contradictoires: individualisation croissante d'un côté, tendance à l'uniformisation de l'autre. Parallèlement, la régulation globale se trouve de plus en plus structurée en problématiques " santé ", inféodées pour partie au pouvoir médical, pouvoir soumis aux mêmes injonctions, édifiées en vérités plurielles, que l'ensemble de la société contemporaine. L'articulation entre sociologie et anthropologie engage une dynamique réflexive qui permet de mettre en lumière à la fois les souffrances et les marges de manœuvre des acteurs.Quel est le point commun entre la sexualité et… le contact des cadavres? Entre des pathologies somatiques lourdes, comme le cancer ou le sida, et… la situation carcérale? Assurément le corps. Qui plus est, le corps mis en péril.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire