Mort traversée (La)

Du mouvement et de l'immobilité de Douve d'Yves Bonnefoy
Corinne BAYLE
Collection
Cours
Date de publication
27 octobre 2015
Résumé
Paru en 1953, le recueil a fait date par la surprise de sa tonalité, funèbre et exaltée, par l'inventivité de sa langue, pure et intense. Poème d'amour, poème philosophique, poème dramatique, tombeau, poème du nom: l'entrelacement des lectures possibles enrichit l'interprétation sans l'épuiser.Les modèles démultiplient les strates secrètes d'un mystère, sensibles dans le syncrétisme de mythes revisites, magnifiant l'énigme d'une figure singulière, au cœur du monde élémentaire. Par son art de la fugue, Douve se donne comme interrogation orphique de la destinée humaine. La traversée de la mort magnifie la poésie comme chant élégiaque de voix envoutantes – vive avancée au noir de la nuit intérieure.
FORMAT
Livre broché
13.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 27 octobre 2015
ISBN 9791024005553
EAN-13 9791024005553
Référence 119193-27
Nombre de pages de contenu principal 278
Format 15 x 20.5 x 1.5 cm
Poids 401 g

Introduction

Chapitre I - Le recueil des origines
Années d'apprentissage
Débuts littéraires
Rupture avec le surréalisme
Généalogie de Douve
La structure du recueil

Chapitre II - L'avènement d'une poétique
Un poème d'amour ?
Un poème philosophique ?
Un poème dramatique ?
Un tombeau ?
Le poème du nom

Chapitre III - Le sacre du monde
La beauté nue de l'élémentaire
Un bestiaire emblématique
L'amour à mort
L'ordalie de la nuit
Orphée déchiré

Chapitre IV - La poésie aux rives de la mort
L'épreuve du négatif
La poésie comme exercice spirituel
La quête du lieu
Parole et vérité
Élégie et envoûtement

Conclusion

Anthologie critique

Bibliographie

Index des noms d'auteurs et d'artistes cités

Paru en 1953, le recueil a fait date par la surprise de sa tonalité, funèbre et exaltée, par l'inventivité de sa langue, pure et intense. Poème d'amour, poème philosophique, poème dramatique, tombeau, poème du nom: l'entrelacement des lectures possibles enrichit l'interprétation sans l'épuiser.Les modèles démultiplient les strates secrètes d'un mystère, sensibles dans le syncrétisme de mythes revisites, magnifiant l'énigme d'une figure singulière, au cœur du monde élémentaire. Par son art de la fugue, Douve se donne comme interrogation orphique de la destinée humaine. La traversée de la mort magnifie la poésie comme chant élégiaque de voix envoutantes – vive avancée au noir de la nuit intérieure.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire