Circulations artistiques dans la Couronne d'Aragon : le rôle des chapitres cathédraux (XVe-XVIIIe siècles)



Circulations artistiques dans la Couronne d'Aragon : le rôle des chapitres cathédraux (XVe-XVIIIe siècles)


Coordination éditoriale de Julien LUGAND



On connaît mieux à présent, grâce aux études de Gérard Labrot pour le Royaume de Naples ou d'Ignaci Terricabras pour le Royaume d'Espagne, le rôle que tint le « peuple des évêques » dans l'application des décrets du Concile de Trente. Le but de cette rencontre n'est pas d'étudier, à nouveau, les conséquences qu'eurent ces décrets sur la production artistique du point de vue de l'iconographie ou du style mais plutôt de cerner le rôle qu'eurent les chapitres cathédraux – et en particulier les évêques – sur la circulation des artistes, des œuvres et des modèles. Les limites retenues pour cette première rencontre sont larges. Une période longue - de la fin du XVIe siècle jusqu'au XVIIIe siècle – une aire géographique étendue - l'Aragon, la Catalogne, Majorque et le Royaume de Naples en excluant la Sicile et en se concentrant sur Naples et Lecce – et concernant toutes les formes de productions artistiques - peinture, sculpture, orfèvrerie, textiles.

118451-58


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Jean-Baptiste Orpustan
1789 et les Basques
Histoire, langue, littérature. Colloque de Bayonne, 30 juin-1er juil. 1989