Austriaca, n° 74/juin 2012



Austriaca, n° 74/juin 2012

Vienne, porta Orientis
Dieter Hornig, Johanna Borek, Johannes Feichtinger


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Vienne a indéniablement occupé les deux fonctions, celui d'un bastion et d'une porte, voire celui d’un pont. En raison de sa situation géographique, la ville entretient une relation particulière avec un « Orient » que les Viennois d’ailleurs situent traditionnellement directement à leur porte. C’est cette proximité qui pousse l’ambivalence entre porte, pont et bastion à son paroxysme. D’un point de vue historique, les périodes de paix et d’échanges florissants dominent largement. La mémoire collective continue cependant à privilégier les moments de confrontation guerrière. Ces derniers servaient et continuent à servir à fabriquer l’image d'un ennemi que la politique, hier comme aujourd’hui, n’a cessé d’instrumentaliser.
Le regard sur l’orientalisme viennois contribue évidemment à modifier et à nuancer considérablement l’approche d’Edward Said. L’Orient viennois est plus fortement ottoman que dans le reste de l’Europe où la turcomanie décline dès le début du 18e siècle pour céder la place à la fascination de la Chine, de l’Inde et finalement de l’Égypte.

Titre Austriaca, n° 74/juin 2012
Sous-titre Vienne, porta Orientis
Édition Première édition
Partie du titre Numéro 74
Auteurs Dieter Hornig, Johanna Borek, Johannes Feichtinger
Revue Austriaca
ISSN 03964590
Éditeur Presses universitaires de Rouen et du Havre
CLIL (Version 2013-2019 ) 3377 HISTOIRE
Date de première publication du titre 06 mai 2013
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: NH
Avec Bibliographie
Support Livre broché
Nb de pages 230 p. Bibliographie .
ISBN-10 2877755614
ISBN-13 9782877755610
Référence 115484-27
Date de publication 06 mai 2013
Nombre de pages de contenu principal 230
Format 15,5 x 24 x 1,2 cm
Poids 358 gr
Prix 16,00 €
 
115484-27


 

 

 

Autres titres dans...

la revue :


les domaines :