Humain, trop humain et les débuts de la réforme de la philosophie

Céline DENAT,Patrick WOTLING
Date de publication
20 juin 2017
Résumé
" Ma nouvelle philosophie ": c'est en ces termes que Nietzsche évoque en 1878 les réflexions développées dans Humain, trop humain. Manifestation du " grand affranchissement " que Nietzsche dit avoir su accomplir à cette époque, mais aussi " mémorial d'un dressage rigoureux du moi " selon Ecce Homo, cet ouvrage se caractérise en effet par l'apparition d'une méthode et de modes d'investigation nouveaux (une " méthode historique ", une enquête de nature " psychologique ") qui permettent à son auteur d'approfondir le questionnement déjà amorcé par ses ouvrages antérieurs. Témoignant à la fois de la continuité de la réflexion nietzschéenne, et de la réforme de sa mise en œuvre effective à partir de 1878, Humain, trop humain apparaît comme un moment déterminant du développeme ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
24.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 20170620
ISBN 9782374960395
EAN-13 9782374960395
Référence 121506-44
Nombre de pages de contenu principal 476
Format 14.8 x 21 x 3.5 cm
Poids 620 g

Céline Denat, – Préface : " Mes livres de voyage " : Humain, trop humain ou l'avènement d'une " nouvelle philosophie ".

I. " Chimie des représentations et des sentiments "

Diego Sanchez Meca – Moralidad en immoralidad en Humano, demasiado humano ;
Blaise Benoit – Humain, trop humain et l'origine de la justice ;
Laurent Esmez – Les rêveries de la logique. Le rêve et l'art comme modèles d'intelligibilité dans Humain trop humain ;
Eduardo Nasser – Nietzsche und die Zeitschrift Mind : der Philosoph des Lebens und die neuen Weichenstellungen der akademischen Philosophie ;
Éric Blondel – Les esquisses pré-généalogiques dans Humain, trop humain II : l'arbre généalogique (Stammbaum : Le Voyageur et son ombre, § 190).

II. Vers un " degré supérieur  de culture " ? Développement et valeurs des cultures

Patrick Wotling – L'émergence du schème axiologique dans Humain, trop humain  ;
Emmanuel Salanskis – La question du progrès dans Humain, trop humain ;
Wilson Frezzati – Le développement de la culture dans Humain, trop humain ;
Jesús Conill-Sancho – Crítica genealógica de la cultura política moderna y sus implicaciones para el futuro de la democracia, à partir de Humano, demasiado humano.

III. La philosophie comme thérapeutique

Keith Ansell Pearson – Heroic-Idyllic : Nietzsche On Philosophy and the Philosopher in Human, all too Human ;
Marta Faustino – Philosophy and the Great Health : Nietzsche's Gesundheitslehre and Sickness as a Fish-hook of Knowledge ;
Anne-Gaëlle Argy – Ascétisme et formation de soi dans Humain trop humain.

IV. Langage et style philosophiques

Alexandre Fillon – Les meilleurs effets de l'art. L'émergence de la théorie du style dans Humain, trop humain ;
Philip Mills – La " Sprachkritik " comme " Kulturkritik " : une lecture du § 11 de Humain, trop humain I ;
Pietro Gori – Linguaggio e cultura del senso comune in Umano, troppo umano ;
Céline Denat – " Où il faut aller en voyage " : à propos du § 223 des Opinions et sentences mêlées et de la métaphore nietzschéenne du " voyageur ".

V. " Porter plus loin le drapeau des lumières "

Ivo da Silva – As posições políticas de Nietzsche em Humano, demasiado humano : um pensador das Luzes ?
Marie-Andrée Ricard – De Descartes à l'esprit libre : la question du cheminement philosophique et de son but dans Humain, trop humain ;
Paolo Stellino – " Un Argus aux cent yeux " : Connaissance de soi et généalogie dans Humain, trop humain ;
Scarlett Marton – Nietzsche et la condition des femmes : une analyse des configurations du féminin dans Humain, trop humain.

Présentation des auteurs

" Ma nouvelle philosophie ": c'est en ces termes que Nietzsche évoque en 1878 les réflexions développées dans Humain, trop humain. Manifestation du " grand affranchissement " que Nietzsche dit avoir su accomplir à cette époque, mais aussi " mémorial d'un dressage rigoureux du moi " selon Ecce Homo, cet ouvrage se caractérise en effet par l'apparition d'une méthode et de modes d'investigation nouveaux (une " méthode historique ", une enquête de nature " psychologique ") qui permettent à son auteur d'approfondir le questionnement déjà amorcé par ses ouvrages antérieurs. Témoignant à la fois de la continuité de la réflexion nietzschéenne, et de la réforme de sa mise en œuvre effective à partir de 1878, Humain, trop humain apparaît comme un moment déterminant du développement de la philosophie de Nietzsche, dont le présent volume collectif s'attache à étudier la spécificité.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire