L' Oeuvre probabiliste (1828-1873)

Adolphe QUETELET
Editeur
-
Date de publication
16 janvier 2024
Résumé
Mathématicien, astronome, statisticien et même poète à ses heures perdues, Adolphe Quetelet (1796-1874) manifeste tôt sa volonté de transmettre les sciences. À partir des années 1820, il s'empare du concept de probabilité pour conquérir de nouveaux pans de la connaissance scientifique. Cette appropriation progressive engendrera une œuvre dense, écrite de 1828 à 1873. Quetelet s'y illustre par un propos concis et clair, et une volonté affichée d'éviter les formules mathématiques arides qui pourraient décourager les lecteurs. Pédagogue remarquable, il parvient à rendre accessible la discipline si particulière des probabilités, incarnée jusqu'alors par les démonstrations ardues des illustres Laplace et Condorcet.Son œuvre probabiliste se constitue principalement de quatre ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
35.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 16 janvier 2024
ISBN 9782733280416
EAN-13 9782733280416
Référence 127148-105
Nombre de pages de contenu principal 676
Format 15.5 x 24 x 4 cm
Poids 450 g

Avant-propos

Chapitre 1. La probabilité avant le début du xixe siècle

Chapitre 2. Les premiers contacts de Quetelet avec la probabilité

Chapitre 3. Les acquis du voyage à Paris de 1823

Chapitre 4. Instructions populaires sur le calcul des probabilités (1828)

Chapitre 5. Mémoires statistiques et physique sociale

Chapitre 6.  Les Lettres sur la théorie des probabilités appliquées aux sciences morales et politiques (1846)

Chapitre 7. Derniers textes sur les probabilités et la statistique morale

Chapitre 8. La réception de l'œuvre probabiliste et statistique

Conclusion générale

Bibliographie

Index

Mathématicien, astronome, statisticien et même poète à ses heures perdues, Adolphe Quetelet (1796-1874) manifeste tôt sa volonté de transmettre les sciences. À partir des années 1820, il s'empare du concept de probabilité pour conquérir de nouveaux pans de la connaissance scientifique. Cette appropriation progressive engendrera une œuvre dense, écrite de 1828 à 1873. Quetelet s'y illustre par un propos concis et clair, et une volonté affichée d'éviter les formules mathématiques arides qui pourraient décourager les lecteurs. Pédagogue remarquable, il parvient à rendre accessible la discipline si particulière des probabilités, incarnée jusqu'alors par les démonstrations ardues des illustres Laplace et Condorcet.Son œuvre probabiliste se constitue principalement de quatre ouvrages, les Instructions populaires sur le calcul des probabilités, la Théorie des probabilités, les Lettres à S. A. R. le duc régnant de Saxe-Cobourg et Gotha sur la théorie des probabilités appliquées aux sciences morales et politiques et Sur l'homme et le développement de ses facultés ou Essai de physique sociale, qui sont commentés et analysés dans le présent recueil. Une brève historiographie des travaux sur les probabilités de ses prédécesseurs et contemporains y est jointe et contextualise son apport indéniable dans le domaine.Le riche appareil critique de Michel Armatte, maître de conférence en statistique et en économie, et de Jean-Jacques Droesbeke, professeur émérite à l'Université libre de Bruxelles, éclaire le texte original et le complète d'informations inédites.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire