Socio-anthropologie, n° 33/2016-1

Des collectifs éphémères
Sophie POIROT-DELPECH
Date de publication
1er juillet 2016
Résumé
On pense souvent les collectifs et plus largement le lien social du point de vue de leur durabilité. Mais l'éphémère n'a-t-il pas, lui aussi, droit de cité dans la réflexion sociologique? Le temps de son numéro 33, la revue Socio-anthropologie se saisit de ce questionnement à travers la description et l'analyse de collectifs qui partagent le caractère d'être limités dans leur durée. Traversant les mondes du travail, des loisirs, de la culture, de l'art et du politique, les contributions rassemblées ici convoquent la temporalité de l'éphémère pour éclairer de sa lumière toute particulière les phénomènes sociaux.
FORMAT
Livre broché
18.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
ISSN 12768707
Date de première publication du titre 1er juillet 2016
ISBN 9782859449636
EAN-13 9782859449636
Référence 120231-09
Nombre de pages de contenu principal
Format 16 x 24 x 1.3 cm
Poids 320 g

Dossier
Des collectifs éphémères

À travers l'éphémère
Sophie POIROT-DELPECH

Avec les avant-gardes éphémères, le détour par le social subjectivé : Michel Leiris
Pierre BOUVIER

Dernière séance à la Cité solaire (Cali, 1971-1977). Sociogenèse d'une cinéphilie colombienne
Marc BERDET

L'utopie pragmatique des collectifs théâtraux des années 2000, ou un hiatus dans l'héritage
Louise ROUX

Sangam House, résidence d'écrivains. Du collectif éphémère au commun nomade
Pascal SIEGER

Les clubs d'amateurs de musique à N'Djamena : un creuset pour de nouvelles sociabilités, éphémères ou pérennes ?
Jean-Pierre KILA ROSKEM

Quand on se rassemble en ville. Ethnographie de la festivité urbaine contemporaine
Emmanuelle LALLEMENT

Jardins éphémères, motivation intacte : les équipes de jardiniers partagés
Léa MESTDAGH

Réalités éphémères et jeu de rôles grandeur nature
Sébastien KAPP

Le collectif éphémère des personnels navigants sur les long-courriers
Sophie POIROT-DELPECH

En chantier de te retrouver. L'ancrage des collectifs éphémères dans le temps à travers la composition d'équipes temporaires
Fanny GIRIN

Apprendre l'éphémère de la sociogenèse
Alexandre DUCLOS

Entretien

Le XVIIIe siècle est-il un siècle de l'éphémère ?
Arlette FARGE

Texte classique

Solidarités ouvrières. Extrait de La Solidarité. Liens de sang et liens de raison
Jean DUVIGNAUD

Image

300 hommes d'Aline Dalbis et Emmanuel Gras

" La nuit, je pense "
Emmanuel Gras

La communauté absolue
Emmanuele Coccia

Recensions

Les auteurs

On pense souvent les collectifs et plus largement le lien social du point de vue de leur durabilité. Mais l'éphémère n'a-t-il pas, lui aussi, droit de cité dans la réflexion sociologique? Le temps de son numéro 33, la revue Socio-anthropologie se saisit de ce questionnement à travers la description et l'analyse de collectifs qui partagent le caractère d'être limités dans leur durée. Traversant les mondes du travail, des loisirs, de la culture, de l'art et du politique, les contributions rassemblées ici convoquent la temporalité de l'éphémère pour éclairer de sa lumière toute particulière les phénomènes sociaux.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire