Embryon, personne et parenté

Séverine MATHIEU,Enric PORQUERES I GENÉ
Collection
54
Date de publication
20 janvier 2022
Résumé
L'ouvrage présenté ici trouve son origine dans un séminaire de l'EHESS, animé par Enric Porqueres I Gené de 2014 à 2017. Ce séminaire a été l'occasion de mener un travail collectif aux perspectives fructueuses et heuristiques. Le point central de la réflexion s'est focalisé sur le statut de l'embryon dans le champ de l'histoire et de l'anthropologie. L'Afrique de l'Ouest, la Mélanésie, le monde Inuit, la médecine ayurvédique constituent autant de cas explorés dans le cadre de ce séminaire, souvent accompagné de spécialistes de ces différentes aires culturelles. La mise en parallèle de ces ethnographies avec les travaux sur les contextes des biotechnologies contemporaines a permis de dégager une série de récurrences qui semblent bonnes à penser. Les parallélismes entre l ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
21.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 20 janvier 2022
ISBN 9782735127986
EAN-13 9782735127986
Référence 125461-02
Nombre de pages de contenu principal 266
Format 15 x 23 x 0 cm
Poids 436 g

Séverine Mathieu, Enric Porqueres I Gené + : Introduction

 

I. La vie prénatale, autrefois et aujourd'hui, ici et ailleurs

- Luc Brisson (CNRS) : L'embryon est-il une plante ?

- Christèle Barois (Universitat Wien) : " Cette âme tombée dans un corps étranger… ". Notes introductives à l'étude du Bhagavatapura?a III 31 et de ses commentaires.

- Stéphane Dugast (IRD/MNHN): Inii kaa caa unil — " Huit (mois) n'a pas de personne ". éléments d'embryologie bassar (Togo).

- Laurent Dousset (EHESS) : Uniques et pourtant identiques : devenir une personne et se penser en société dans le Désert de l'Ouest australien.

- Mary Picone (EHESS) : Le Ré-enchantement de l'avortement: le rites de commémoration des esprits des embryons avortés au Japon (mizuko kuyô).

- Alejandro Bilbao (Université de los Lagos, Chili) ; L'embryon, la vie, le corps, trois dimensions pour penser le problème de l'individuation humaine : peut-on penser une identité sans relation ?

 

II. Embryon et biotechnologie

- Enric Porqueres i Gené (EHESS, LAIOS-IIAC) : Anthropologie de la parenté et biotechnologies reproductives: pour le dépassement du clivage entre sociétés occidentales et non occidentales

- Simone Bateman (CNRS, CERMES 3) : Externaliser la fécondation : vers une nouvelle conception de l'humain ?

- Anne-Sophie Giraud (CNRS, LISST) : Une temporalité anténatale instituée : le cas des embryons in vitro dans un parcours d'assistance médicale à la procréation (AMP en France)

- Séverine Mathieu (EPHE) : L'embryon vient en pensant ? L'accueil d'embryons en France.

- Giulia Colavolpe Severi (EHESS) : L'échographie fœtale à Barcelone. Images anténatales, développement fœtal, et droits reproductifs.

- Noémie Merleau-Ponty (CNRS-IRIS) et Giulia Zanini (Queen Mary University of London) : Les relations de " latéralité " dans le recours aux biotechnologies de la reproduction

 


 

L'ouvrage présenté ici trouve son origine dans un séminaire de l'EHESS, animé par Enric Porqueres I Gené de 2014 à 2017. Ce séminaire a été l'occasion de mener un travail collectif aux perspectives fructueuses et heuristiques. Le point central de la réflexion s'est focalisé sur le statut de l'embryon dans le champ de l'histoire et de l'anthropologie. L'Afrique de l'Ouest, la Mélanésie, le monde Inuit, la médecine ayurvédique constituent autant de cas explorés dans le cadre de ce séminaire, souvent accompagné de spécialistes de ces différentes aires culturelles. La mise en parallèle de ces ethnographies avec les travaux sur les contextes des biotechnologies contemporaines a permis de dégager une série de récurrences qui semblent bonnes à penser. Les parallélismes entre les discours embryologiques dans une approche ontogénétique, de constitution de l'être, et ceux sur les origines de l'humanité propres à chacun des contextes analysés ont été étudiés. Deux parties structurent cet ouvrage qui comporte douze textes, mêlant approche anthropologique, philosophique, historique, sociologique et ethnographique. Une première partie porte sur la vie prénatale, d'abord mise en perspective par l'histoire des idées. Est également évoqué l'embryon tel qu'ici et ailleurs il est thématisé. On y trouve les contributions de Luc Brisson (CNRS), Christèle Barois (Universitat Wien), Stéphane Dugast (IRD/MNHN), Laurent Dousset (EHESS), Mary Picone (EHESS), Alejandro Bilbao (Université de los Lagos, Chili). Une deuxième partie est consacrée à l'embryon dans le cadre des biotechnologies de la reproduction contemporaines en Europe. Y figure les textes de Enric Porqueres i Gené (EHESS, LAIOS-IIAC), Simone Bateman (CNRS, CERMES 3), Anne-Sophie Giraud (CNRS, LISST), Séverine Mathieu (EPHE), Giulia Colavolpe Severi (EHESS),,Noémie Merleau-Ponty (CNRS-IRIS) et Giulia Zanini (Queen Mary University of London).

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire