Penser la traduction



Penser la traduction


Directeur éditorial Franziska Humphreys

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Les textes rassemblés dans cet ouvrage sont pour la plupart issus des rencontres Penser en langues – In Sprachen denken portés par le programme de traduction franco-allemand de la Fondation Maison des Sciences de l'Homme (FMSH) à Paris sous la responsabilité de Franziska Humphreys et grâce au soutien de la Fondation Robert Bosch, le DAAD (Office allemand d’échanges universitaires) à Paris et le Goethe-Institut à Paris. Sous forme de colloque, Penser en langues – In Sprachen denken s’est proposé d’ouvrir un lieu d’échange sur le statut accordé à la traduction dans la production et la diffusion des savoirs en sciences humaines et sociales. Les textes issus de ce projet placent, chacun à sa façon, la traduction au cœur de leur architecture et de leur élaboration et suivent les sentiers multiples d’une pensée de la traduction en rendant manifeste l’expérience du glissement sémantique et syntaxique que toute traduction engendre. Depuis la décision d’engager la traduction d’une œuvre jusqu’à sa publication dans un milieu éditorial donné, le travail de traduction s’inscrit dans un processus socio-culturel dans lequel les systèmes de valeurs spécifiques à chaque pays sont également transmis et réinterprétés. La traduction crée de nouveaux horizons conceptuels et élargit ceux qui existent déjà. Chaque traduction est ainsi un geste, un acte qui implique des décisions, opère des exclusions, établit des interprétations, crée des réalités discursives qui, par la suite, ont un impact significatif sur le développement des sciences humaines. L’introduction d’un auteur au sein d’un contexte intellectuel qui lui est étranger apparaît comme un événement discursif aux conséquences imprévisibles. Ce processus s’accompagne le plus souvent de frictions, de ruptures, de mésententes, de réécritures, de retraductions, qui sont elles-mêmes dotées d’une valeur épistémologique ou historique. La décision de traduire est prise à la suite de toute une série d’opérations textuelles dans lesquelles la traduction est reçue de différentes manières (par le biais d’articles, de critiques, de la littérature secondaire, de séminaires et de cours magistraux) et qui fissurent le paysage scientifique. Dans cette perspective, l’histoire des idées se présente comme l'histoire des traductions en insistant sur l'influence déterminante de la traduction sur l'émergence et la circulation d'une nouvelle terminologie et de nouvelles habitudes linguistiques. Dans quatre partie, le présent ouvrage met en évidence. que la traduction n’est pas seulement au service du texte original mais un acte poétique propre qui intervient dans le texte en l’interprétant et en le réinventant au niveau conceptuel et syntactique.

Titre Penser la traduction
Édition Première édition
Directeur éditorial Franziska Humphreys
ISSN 21054584
Éditeur Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris
Public visé 01 Grand public
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3147 Linguistique, Sciences du langage
Date de première publication du titre 10 juin 2021
Support Livre broché
Nb de pages
Details de produit A4
ISBN-10 2735127516
ISBN-13 9782735127511
Référence 125289-02
Date de publication 10 juin 2021
Format 16,2 x 24 cm
Poids 300 gr
Prix 27,00 €
 
125289-02


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :