La Rencontre et ses passages

La singularité de Pierre Klosswoski
Laurence SYLVAIN
Date de publication
8 septembre 2022
Résumé
En se penchant sur l'œuvre de Pierre Klossowski, ce livre articule une réflexion autour du phénomène littéraire et de la figuration. L'œuvre de Pierre Klossowski exemplifie de façon à la fois concrète et abstraite une économie du littéraire comme rencontre. Rencontre entre l'esprit et la matérialité, entre les traces matérielles et la pensée.S'intéressant non pas à ce que les productions de Klossowski représentent ou figurent, mais plutôt à la façon dont celles-ci représentent, produisent, déploient et mettent en scène des figures, cette étude examine la façon dont le littéraire échappe aux catégorisations disciplinaires et langagières, de par un caractère fortuit propre aux rencontres qu'il génère. Rencontres aléatoires entre l'esprit et le monde, entre l'esprit et la ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
17.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 8 septembre 2022
ISBN 9782875623263
EAN-13 9782875623263
Référence 126099-96
Nombre de pages de contenu principal
Format 16 x 24 x 0 cm
Poids 300 g

Préface    7
Liminaire - De la rencontre    13
Pensée littéraire et rencontre : une pluie d'accidents    13
Sillages de la rencontre : trois cas    23
Auerbach et la Figura    23
L'actualisation benjaminienne    27
Langer et la clé du symbolique    30
Patience et contemplation    34
L'exemplarité du cas original et copie    35
Pierre Klossowski et le littéraire    40
Chapitre premier : Le carrefour klossowskien    43
Atopos : être au carrefour    43
Les pans du carrefour    52
La superposition des écrans    61
Le masque huguenot    67
D'un masque théorique    79
Les masques " tutélaires "    83
La catastrophe risible du hasard    88
Chapitre II : L'errance du traducteur    95
Le geste de traduire    95
Deux moments du traduire    102
L'Énéide de Virgile : traduire comme l'errance    102
La traduction de Benjamin : de la non-errance    120
Chapitre III : Les passages du savoir    129
La tradition et la singularité    129
Klossowski, la tradition et l'inactuel    131
Babel : le socle de la tradition    139
" Le combat contre la culture "    143
Nietzsche, contemporain inactuel    143
Mimer la tradition    164
Le recours aux citations    164
Chapitre IV : Les perspectives et la pensée de l'image    179
La cristallisation de l'œuvre par l'image    179
La rencontre du textuel et du visuel    179
Le perspectivisme et la stéréotypie    186
La stéréotypie d'une physionomie    201
Le reflet spéculaire de l'image    207
Le spéculaire dans L'Hypothèse du tableau volé
de Raoul Ruiz    211
Postface    217
Références bibliographiques    223
I.Corpus principal – Pierre Klossowski    223
i.Fictions et essais    223
ii.Traductions    224
iii.Films et documentaires    225
iv.Œuvres visuelles (abrégé)*    225
iv.i. Dessins    225
iv.ii. Sculpture    225
II.Corpus théorique    226
III.Littérature secondaire (abrégé)    228
IV. Corpus général    231
 

En se penchant sur l'œuvre de Pierre Klossowski, ce livre articule une réflexion autour du phénomène littéraire et de la figuration. L'œuvre de Pierre Klossowski exemplifie de façon à la fois concrète et abstraite une économie du littéraire comme rencontre. Rencontre entre l'esprit et la matérialité, entre les traces matérielles et la pensée.S'intéressant non pas à ce que les productions de Klossowski représentent ou figurent, mais plutôt à la façon dont celles-ci représentent, produisent, déploient et mettent en scène des figures, cette étude examine la façon dont le littéraire échappe aux catégorisations disciplinaires et langagières, de par un caractère fortuit propre aux rencontres qu'il génère. Rencontres aléatoires entre l'esprit et le monde, entre l'esprit et la matière, tels les atomes d'Épicure et la pluie d'Althusser dont les particules se heurtent accidentellement, hasardeusement.Ce hasard des rencontres est alors considéré comme le premier mouvement de la pensée, comme ce qui enclenche la représentation et la figuration, développant une chaîne non-nécessaire qui alimente pourtant sans cesse l'acte de l'esprit lisant le monde et cherchant à s'y inscrire. Si l'œuvre de Klossowski est exemplaire de cette économie littéraire, c'est aussi parce qu'elle met en scène ce rejet radical de toutes catégorisations, non seulement dans ses abstractions, mais dans sa matérialité même, traversant les genres et les médias, de l'écriture au dessin, en passant par le cinéma et la traduction.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire