Shakespeare on screen

Macbeth
Victoria BLADEN,Sarah HATCHUEL,Nathalie VIENNE-GUERRIN
Date de publication
11 mars 2014
Résumé
Ce nouvel ouvrage de la série « Shakespeare à l'écran » révèle la présence remarquable de Macbeth dans le paysage filmique shakespearien à l'échelle mondiale. Comment expliquer qu'une pièce dont l’intrigue est ancrée dans une nation, l’Écosse, ait pu être absorbée par des cultures aussi diverses? Les multiples adaptations de Macbeth suggèrent-elles, de manière paradoxale, une moindre pertinence de la pièce originelle? Après avoir exploré la représentation des éléments surnaturels (les sorcières et le fantôme), le volume revisite les films américains « canoniques », les productions anglophones plus récentes et les versions d’autres aires culturelles (Asie, France, Afrique du Sud, Inde, Japon, etc.) Les questions de lignée et de descendance sont abordées, puis prolongées ... Lire la suite
FORMAT
Produit proposé à la vente en plusieurs composants
29.70 €
Livre broché
27.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 20140203
ISBN 9791024000398
EAN-13 9791024000398
Référence B116771-27
Nombre de pages de contenu principal 540
Format 21 x 27 x 2.6 cm
Poids 829 g

Victoria Bladen, Sarah Hatchuel, Nathalie Vienne-Guerrin – Préface.

Dominique Goy-Blanquet – Phantom of the Cinema: Macbeth's Ghosts in the Flesh;

Warren Chernaik – "Instruments of Darkness": Witches and the Supernatural in Four Versions of Macbeth;

Pierre Kapitaniak – Witches and Ghosts in Modern Times Lost? How to Negotiate the Supernatural in Modern Adaptations of Macbeth;

Susan Gushee O'Malley – Macbeth's Witches: Nurses, Waitresses, Feminists, Punk Gore Groupies;

Victoria Bladen – Weird Space in Macbeth on Screen;

Pascale Drouet – "Look how our partner's rapt": Externalizing Rapture in Orson Welles's Macbeth (1948-1950);

Charles R. Forker – Symbolic and Thematic Impoverishment in Roman Polanski's Macbeth;

Boika Sokolova – "Horrible imaginings": Rupert Goold's Film Adaptation, a Macbeth for the Twenty-First Century;

Adele Seeff – Shakespeare in Mzansi;

Sarah Hatchuel, Nathalie Vienne-Guerrin – Claude Barma’s Macbeth (1959): Shakespeare and the hybridity of the French "dramatique";

Anne-Marie Costantini-Cornede – ". . . [M]ethought/ The wood began to move" (5.5.32-33) or Whatever Happened to Witches and Woods in Akira Kurosawa’s Throne of Blood (1957), Alexander Abela’s Makibefo (1999) and Mark Brozel’s Macbeth (2005): Film style or the Poetics of Displacement;

William C. Carroll – Fleance in the Final Scene of Macbeth: The Return of the Repressed;

Andrew Fleck – "A Barren Sceptre" (3.1.63): Generation, Generations, and Destiny in Maqbool and Global Adaptations of Macbeth;

Gayle Allan – Home Sweet Home: Visual Representation of Domestic Spaces in Macbeth;

Courtney Lehmann – Happily Never After? Women Filmmakers and the Tragedy of Macbeth;

Jennifer Drouin – “Get a Look at Your Wife’s Beautiful Cones": Lady Macbeth’s Stone Butch Blues and Rural Second-Wave Feminism in Scotland, P.A.

Elinor Parsons – “Struts and frets”: Physical Eloquence in Vladimir Vasiliev’s Macbeth;

Patricia Dorval – Macbeth in Andre Barsacq’s Le Rideau rouge (1952): Mise en Abyme and Acoustic Porousness;

Sarah Hatchuel, Nathalie Vienne-Guerrin – “Is this an umbrella which I see before me?”: Columbo goes to Scotland Yard;

Jennifer Barnes – Art not without Ambition: Stardom, Selfhood and Laurence Olivier’s unmade Macbeth;

José Ramón Diaz Fernandez – Macbeth on Screen: An Annotated Filmo-Bibliography.

Ce nouvel ouvrage de la série « Shakespeare à l'écran » révèle la présence remarquable de Macbeth dans le paysage filmique shakespearien à l'échelle mondiale. Comment expliquer qu'une pièce dont l’intrigue est ancrée dans une nation, l’Écosse, ait pu être absorbée par des cultures aussi diverses? Les multiples adaptations de Macbeth suggèrent-elles, de manière paradoxale, une moindre pertinence de la pièce originelle? Après avoir exploré la représentation des éléments surnaturels (les sorcières et le fantôme), le volume revisite les films américains « canoniques », les productions anglophones plus récentes et les versions d’autres aires culturelles (Asie, France, Afrique du Sud, Inde, Japon, etc.) Les questions de lignée et de descendance sont abordées, puis prolongées dans des articles sur la représentation du genre. Les versions dansées, les appropriations, les citations et les mises en abyme de Macbeth sont ensuite analysées, et ce parcours mène à un étrange objet – un scénario non filmé.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire