Catégories abstraites et la référence (Les)

René DAVAL,Pierre FRATH,Emilia HILGERT,Georges KLEIBER,Silvia PALMA
Collection
Res per nomen
Date de publication
25 septembre 2018
Résumé
Les colloques Res per nomen sont traditionnellement consacrés à l'un ou l'autre aspect de la référence, c'est-à-dire du lien nécessaire entre la langue et notre expérience commune et individuelle du monde. La sixième édition du colloque, en mai 2017, a mis l'accent sur la question de la catégorie, en particulier celle des catégories abstraites. Si les problèmes sont vastes en ce qui concerne la catégorisation des objets réels, ils le sont encore plus pour les objets abstraits: à quoi font référence des mots comme beauté, vérité, amour ou liberté? Le présent volume recueille les différentes réponses qui ont été proposées à cette question, aussi complexe que passionnante. Comme dans les précédents volumes de Res per nomen, les articles ont suivi l'approche linguistique, t ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
25.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 25 septembre 2018
ISBN 9782374960616
EAN-13 9782374960616
Référence 122646-44
Nombre de pages de contenu principal 536
Format 14.8 x 21 x 3.9 cm
Poids 685 g

Introduction

Les catégories abstraites d'un point de vue linguistique

Gaston Gross, Sur la notion de substantif abstrait ;
Georges Kleiber, Noms abstraits et occurrences : espace, couleurs et odeurs ;
Emilia Hilgert, Le nom émotion est-il un hyperonyme ?
Jacques François, Ranya Samet, Les noms d'affects sujets d'une construction à verbe support : La colère montait, mais le calme est revenu ;
Stéphanie Béligon, Sense et feeling : émotions, sensations, cognition et catégories ;
Ernest Hounhouayenou-Toffa, Les frontières du référent du nom WISH ;
Silvia Palma, Les absents sont-ils toujours ceux qui manquent ?
Sabine Lehmann, Les noms abstraits en moyen français : fonctionnements référentiel et discursif ;
Sévrine Dagnet, Les noms abstraits dans les grammaires françaises des XVIIe et XVIIIe siècles ;
Morgane Beaumanoir-Secq, Nom et verbe : catégories abstraites et références en abyme  ;
François Nemo, Antonia Cristinoi, Catégories linguistiques et catégories biologiques entre perception et attention  ;
Iris Eshkol-Taravella, Natalia Grabar, La reformulation comme un moyen de clarification des noms abstraits ;
El Mustapha Lemghari, " Le proverbe-dénomination " au pays des métaphores conceptuelles et des relations sémantiques ;
Badreddine Hamma, Tête, crâne, cervelle, caboche et autres chemins métaphoriques se construisant avec la préposition PAR.

Les catégories abstraites d'un point de vue discursif

Mónica Zoppi Fontana, POST-VÉRITÉ / PÓS-VERDADE. Politique, discours et lexique dans un espace transatlantique ;
Coralie Pressacco, Violence : un nom abstrait ?
Thomas Nicklas, Les catégories en histoire. Quelques réflexions à partir de l'œuvre de Léon-E. Halkin ;
Mathieu Simard, La représentation sociale des genres littéraires.
Joséphine Rémon, La subjectivité comme catégorie abstraite : entre l'individuel et le collectif

Les catégories abstraites d'un point de vue philosophique

Pierre Frath, La catégorie comme entité métalinguistique ;
Gabrièle Wersinger-Taylor, Khôra et Anakhôrèse dans le Timée de Platon : la mise à nu derridéenne de l'appareil référentiel ;
René Daval, Une critique de l'analyse de G. E. Moore connue sous le nom de " critique du sophisme naturaliste " ;
Jean Pierre Graftieaux, Le secret appartient-il à la catégorie des objets réels ou à celle des objets abstraits ?
Julien Ferre, Interprétation diélienne des trois genres de connaissance du spinozisme ;
Fatih Müldür, A Marxian-Ilyenkovian Criticism of Saussure's use of the "Concrete" and the "Abstract";
Siyaves Azeri, The "Kingdom of Ends" and the State of Unfreedom: on the Impossibility of the Metaphysics of Morals;
Dilan Tugrul, The State as a Concrete Universal and the Logic of its Determinateness: A Marxian Critique.

Les colloques Res per nomen sont traditionnellement consacrés à l'un ou l'autre aspect de la référence, c'est-à-dire du lien nécessaire entre la langue et notre expérience commune et individuelle du monde. La sixième édition du colloque, en mai 2017, a mis l'accent sur la question de la catégorie, en particulier celle des catégories abstraites. Si les problèmes sont vastes en ce qui concerne la catégorisation des objets réels, ils le sont encore plus pour les objets abstraits: à quoi font référence des mots comme beauté, vérité, amour ou liberté? Le présent volume recueille les différentes réponses qui ont été proposées à cette question, aussi complexe que passionnante. Comme dans les précédents volumes de Res per nomen, les articles ont suivi l'approche linguistique, théorique ou discursive, ou l'approche philosophique, les différents points de vue pouvant se compléter ou s'éclairer mutuellement. Les frontières entre les domaines ne sont pas forcément simples à déterminer et le dialogue entre disciplines reste ouvert.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire