Des cerveaux de génie

Une histoire de la recherche sur les cerveaux d'élite
Michael HAGNER
Date de publication
23 octobre 2008
Résumé
Durant les deux derniers siècles, l'étude du cerveau de personnalités d'exception a constitué un élément peu apprécié mais bien établi de la recherche neurologique. Aujourd'hui aucun spécialiste du cerveau digne de ce nom n'irait prétendre sérieusement avoir identifié le lieu où se situe le génie. Cependant le cerveau génial reste encore un objet de recherche pertinent et fascinant. À quoi tient cette fascination ? Quelle valeur a cette entreprise de recherche dans l'histoire de l'homo cerebralis, dans la construction cérébrale de l'homme moderne ? Peut-on tracer une ligne de continuité entre cette histoire et les développements actuels des sciences neurologiques et cognitives ? Pour répondre à ces questions, Michael Hagner montre que, depuis le 19e siècle, le cerveau e ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
38.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 23 octobre 2008
ISBN 9782735111749
EAN-13 9782735111749
Référence 112413-02
Nombre de pages de contenu principal 392
Format 16.2 x 24 x 2.5 cm
Poids 744 g

Avant-propos à l'édition française

Introduction

Du cerveau bien tempéré à l'anthropologie du crâne
    Génie, criminalité, maladie mentale
    L'heureuse disposition du cerveau
    Au méridien de l'anthropologie : la machine cérébrale de La Mettrie
    La surface seulement ou un univers entier ? Physiognomonie et antiphysiognomonie
    Du cerveau au crâne

La science du crâne ou l'invention des biographies cérébrales
    Théorie de Gall et passion du crâne
    Kant et le crâne paradisiaque
    Des crânes dans les bibliothèques
    La cranioscopie ou la liaison de la science avec l'art
    Le bref Vormärz de la phrénologie en Allemagne
    Le crâne comme volonté et représentation

Le poids du cerveau et la physiognomonie des circonvolutions
    Le déplacement post-phrénologique du crâne vers le cerveau
    Les circonvolutions cérébrales, ou un récipient plein de macaronis
    Mesure, hagiographie et culture mémorielle
    Une circonvolution cérébrale est-elle un organe ?
    Des cerveaux de professeurs
    De l'utilité et des inconvénients des chiffres Autopsie mutuelle

Cerveaux de savants et d'artistes pendant la fin de siècle
    Le génie, entre positivisme et pathologie
    Le cerveau de Lombroso et le crâne de verre de Zola
    Les centres d'association, instance intellectuelle et morale Cerveaux de culture
    Un projet mondial ? L'International (Elite) Brain Commission

Ascension et déclin de la recherche sur les cerveaux d'élite
    L'homme, animal cérébral
    L'élite contre le génie
    Des cellules pyramidales qui ont ébranlé le monde : l'étude du cerveau de Lénine
    Cerveaux d'élite et cérébration progressive
    Qu'est-ce que Lénine avait au juste dans la tête ? Le déclin de la recherche
    sur les cerveaux d'élite après 1933
    L'après-guerre : le nazisme devant le tribunal de la biologie

Après la recherche sur les cerveaux d'élite
    Le cerveau cybernétique
    Le cerveau d'Einstein
    Sur la voie de la cyber-phrénologie ?

Postface
Notes
Bibliographie
Liste des illustrations
Index des noms propres

Durant les deux derniers siècles, l'étude du cerveau de personnalités d'exception a constitué un élément peu apprécié mais bien établi de la recherche neurologique. Aujourd'hui aucun spécialiste du cerveau digne de ce nom n'irait prétendre sérieusement avoir identifié le lieu où se situe le génie. Cependant le cerveau génial reste encore un objet de recherche pertinent et fascinant. À quoi tient cette fascination ? Quelle valeur a cette entreprise de recherche dans l'histoire de l'homo cerebralis, dans la construction cérébrale de l'homme moderne ? Peut-on tracer une ligne de continuité entre cette histoire et les développements actuels des sciences neurologiques et cognitives ? Pour répondre à ces questions, Michael Hagner montre que, depuis le 19e siècle, le cerveau est devenu un objet chargé d'une signification à la fois psychologique et morale, culturelle et sociale, économique et politique. Son essai va donc bien au-delà d'une simple préhistoire des neurosciences actuelles : il nous apprend que l'éternelle discussion sur les cerveaux d'élite et sur la localisation de certains talents tient moins à l'anatomie d'un organe fascinant qu'au fonctionnement des sociétés modernes, celles qui ont choisi ces cerveaux pour en faire des objets à la fois scientifiques et culturels.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire