Propagande par le disque (La)

Jean-Marie Le Pen, éditeur phonographique
Jonathan THOMAS
Collection
Cas de figure
Date de publication
17 septembre 2020
Résumé
En février 1963, à l'heure où l'extrême droite française est en crise, Jean-Marie Le Pen fonde la Société d'études et de relations publiques (Serp). Maison de disque subversive, elle proposera jusqu'en 2000 plus de 200 références de compilations de documents historiques sonores, de chants, de discours politiques ou de musiques militaires. Moyen de survie matérielle et politique de Le Pen avant la création du Front national, moyen de propagande et d'accompagnement de l'expansion du parti ensuite, la Serp fait du disque un agent de diffusion de cultures politiques d'extrême droite.En analysant le catalogue des disques de la Serp, la configuration de leurs pochettes et leurs contenus, Jonathan Thomas décrit de quelle manière le disque a été mobilisé pour former des communa ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
14.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 17 septembre 2020
ISBN 9782713228520
EAN-13 9782713228520
Référence 124765-01
Nombre de pages de contenu principal 256
Format 12 x 20 x 2 cm
Poids 294 g
 
Une introduction à la Serp et à ses enjeux
Première partie. Le disque pour exister et pour agir
Chapitre premier. Un catalogue de cultures politiques
Chapitre 2. Équilibrage et dilution
Chapitre 3. Le disque et sa maison au cœur d'une pratique politique
Chapitre 4. La politique par le sentiment Deuxième partie. Jouer et se jouer de la musique, en politique
Chapitre 5. Faire jouer une musique pour le peuple
Chapitre 6. Le disque de musique Serp, un relais pratique pour la mobilisation
Chapitre 7. Jeux politiques de la musique au disque Troisième partie. Le disque historique Serp, une écriture communautaire et politique de l'histoire
Chapitre 8. Le procès de 1968
Chapitre 9. Comment la Serp écrit-elle l'histoire ?
Chapitre 10. Travestir une écriture militante de l'histoire
Chapitre 11. Travailler une communauté politique par le disque et sa pochette Quatrième partie. Un usage politique des sons et des musiques de l'histoire
Chapitre 12. La production d'une historiophonie militante
Chapitre 13. Se souvenir et se reconnaître en musique
Conclusion. Le disque pour travailler les communautés imaginées du ressentiment
En février 1963, à l'heure où l'extrême droite française est en crise, Jean-Marie Le Pen fonde la Société d'études et de relations publiques (Serp). Maison de disque subversive, elle proposera jusqu'en 2000 plus de 200 références de compilations de documents historiques sonores, de chants, de discours politiques ou de musiques militaires. Moyen de survie matérielle et politique de Le Pen avant la création du Front national, moyen de propagande et d'accompagnement de l'expansion du parti ensuite, la Serp fait du disque un agent de diffusion de cultures politiques d'extrême droite.En analysant le catalogue des disques de la Serp, la configuration de leurs pochettes et leurs contenus, Jonathan Thomas décrit de quelle manière le disque a été mobilisé pour former des communautés politiques du ressentiment, en vue de les fédérer en une contre-société, avant et après la création du FN.Sans oublier les aléas judiciaires des activités de Le Pen et de la Serp, ce livre propose une histoire des usages politiques de la musique, ainsi qu'une analyse critique des moyens de transmettre l'histoire, par le texte et par le son, que ces disques médiatisent. Le concept nouveau d'"?historiophonie?" y est notamment avancé pour désigner les pratiques de diffusion sonore de l'histoire.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire