Langues dominantes, langues dominées

Laurence VILLARD
Date de publication
14 avril 2008
Résumé
La multiplicité des langues, combinée à l'importance plus ou moins grande de leurs locuteurs, tant sur le plan politique que social, a engendré à travers le temps une multitude de conflits. Mais, à côté de cette " guerre des langues " si souvent évoquée, il existe toute une palette d'actions et de réactions – résistances, contournements, astuces de toutes sortes (hybridation, dérision, parodie, etc.) – par lesquels les dominés essaient de se soustraire à l'influence, parfois très lourde, des dominants. Et l'on pose même l'hypothèse que le choix de certains alphabets traduit peut-être la volonté de certains peuples de se démarquer de leurs voisins jugés trop puissants. En tout cas, toutes ces stratégies de résistance contribuent sans doute à expliquer le paradoxe observé ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
21.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 14 avril 2008
ISBN 9782877754484
EAN-13 9782877754484
Référence 112270-27
Nombre de pages de contenu principal 448
Format 16 x 24 x 2.4 cm
Poids 718 g

Laurence VILLARD et Nicolas BALLIER – Avant-propos
Laurence VILLARD – Préface : Le grec et le latin, couple indissociable de langues et de cultures

Première partie : BILINGUISMES FONDATEURS

Mireille CORBIER – Rome, un empire bilingue
Catherine DOBIAS-LALOU – Rencontres linguistiques dans la Cyrénaïque gréco-romaine
Estelle OUDOT – " Dresser un trophée sans verser le sang " : Athènes dans la rhétorique du 2e siècle – l'image d'un empire linguistique et ses enjeux

Deuxième partie : HIÉRARCHIE DES LANGUES

Monique BILE et René HODOT – Les anciens Grecs et leurs voisins
Emmanuel WEISS – Les alphabets italiques, témoins de l'évolution des rapports des différentes cultures de l'Italie antique
Nicolas BALLIER – Malaise dans la langue dominante
Anne VIAL-LOGEAY – Le latin, langue à vocation universelle selon Pline l'Ancien ?
Isabelle GASSINO – Lucien entre grec et latin : les ambiguïtés d'un choix culturel et esthétique
Nathalie VIENNE-GUERRIN – " Couple a gorge ! " : la guerre des langues dans Henry V de Shakespeare
Michèle WILLEMS – Cachez cette souris… : la langue de Shakespeare dominée par les Classiques en France et en Angleterre

Troisième partie : EXEMPLES DE DOMINATION

Youssef EL ALAOUI – Le castillan, langue impériale ?
Farida MAJDOUB – De l'imposition de l'afrikaans en Afrique du Sud à la résurgence des langues dominées et minoritaires
Jack WARWICK – Langues autochtones et noms de lieux canadiens
Roseline LE SQUERE – Le cas de l'affichage public des langues régionales en Haute-Bretagne
Safia ASSELAH-RAHAL et Tassadit MEFIDENE – Environnement graphique et politique linguistique en Algérie
Thierry BULOT – Pratiques langagières en Pays de Caux : faits de dominance et glottopolitique

Quatrième partie : MODES DE RÉSISTANCE DES DOMINÉS

Marie-José HANAÏ – La rencontre des langues au Mexique, de la Conquête à la fin du 20e siècle : étude de deux œuvres de Carlos Fuentes, Cérémonies de l'aube et Cristobal Nonato
Daniel VIVES – Regards sur le multilinguisme et la " rencontre " des langues dans la poésie hispano-américaine contemporaine
José Antonio VICENTE LOZANO – Du quichuagnol et du léognol aux variantes contemporaines de l'espagnol des montagnards, en Équateur et dans le Rebollar
Anne-Marie PAQUET-DEYRIS – La langue récalcitrante de Colson Whitehead : utopie noire et stratégies de résistance
Françoise CLARY – Paroles entravées et contre-discours : la résistance de la langue africaine dans l'espace caraïbe

Cinquième partie : ÉTUDES DE MARQUEURS

Catherine FILIPPI-DESWELLE – La relation dite de " concession " ou l'inférence dominante dominée
Alain CHRISTOL – Hypercorrectismes et ascension sociale à Rome
Cécile VALLEE – Le langage dominateur de la propagande à la BBC pendant la seconde guerre mondiale
Florence DAVAILLE – Quand une langue dominée tente de devenir dominante : la question du joual au Québec dans les années 1960-1970

La multiplicité des langues, combinée à l'importance plus ou moins grande de leurs locuteurs, tant sur le plan politique que social, a engendré à travers le temps une multitude de conflits. Mais, à côté de cette " guerre des langues " si souvent évoquée, il existe toute une palette d'actions et de réactions – résistances, contournements, astuces de toutes sortes (hybridation, dérision, parodie, etc.) – par lesquels les dominés essaient de se soustraire à l'influence, parfois très lourde, des dominants. Et l'on pose même l'hypothèse que le choix de certains alphabets traduit peut-être la volonté de certains peuples de se démarquer de leurs voisins jugés trop puissants. En tout cas, toutes ces stratégies de résistance contribuent sans doute à expliquer le paradoxe observé à propos de la langue anglaise : langue de domination s'il en est, elle se trouve aujourd'hui mise à son tour en situation de dominée.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire