Roman 20-50, n° 24/décembre 1997



Roman 20-50, n° 24/décembre 1997

Pierre Drieu la Rochelle, Gilles et La Comédie de Charleroi. Marie Bonaparte, Annie Ernaux, Proust, Yourcenar

Édité par Marc Dambre, Paul Renard

:: Sommaire    :: Compléments    :: Détails


Dossier critique

La Comédie de Charleroi
et Gilles de Pierre Drieu La Rochelle
Études réunies par Marc Dambre et Paul Renard

Catherine Douzou : L'ambiguïté générique et idéologique dans La Comédie de Charleroi

Jean-François Louette : Deux chiens dans un homme : du cynisme dans La Comédie de Charleroi

François-Jean Authier :Vertiges de l'inhumain dans « Le voyage des Dardanelles »

Marc Dambre : « La comédie de Charleroi » : un lyrisme de l'ironie

Carine Trévisan :La part du feu. La guerre et la différence des sexes dans Gilles

Jean-François Domenget : Fascisme et paternité dans Gilles : le personnage de Carentan

Jacques Lecarme : Drieu et Céline : les deux permissions

Julien Hervier : Drieu et l'image des surréalistes dans Gilles

Paul Renard :lecture d'une séquence. Le 6 février 34 ou comment Gilles devient fasciste


Romans 20/50
Alberto Beretta Anguissola : Critique et écriture : portrait du critique en ruminant

ROMANS 50/90
Philippe Vilain : Annie Ernaux ou l’autobiographie en question

Philippe Vilain : Le sexe et la honte dans l’œuvre d’Annie Ernaux
Lectures étrangères
Anne-Rachel Hermetet : Lectures italiennes de Drieu La Rochelle dans les années trente

Étude de la nouvelle
Bruno Blanckeman : L’instant éthique, ou la nouvelle selon Marguerite Yourcenar

La revie littéraire
Jacques Poirier : Marie Bonaparte, autobiographe, conteuse et romancière/p>

115316-54


 

 

 

Autres titres dans...

la revue :


les domaines :