Lewis Carroll et la persistance de l'image



Lewis Carroll et la persistance de l'image



:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Introduction : Vers une esthétique parcellaire
L'art carrollien des surfaces
La structure parcellaire de l'œuvre carrollienne
La nature graphique de l'écriture
L'omniprésence de l'image
Les Victoriens et la perception visuelle
Voir, penser, croire

Première partie : la plastique nonsensique

Chapitre I - La structure graphique du Nonsense
L'armature formelle des Alice

Chapitre II - La surstructuration esthétique
Saturation et extrapolation
Alice au pays des stéréotypes
Les échos intérieurs

Chapitre III - Le degré de "picturalité" du texte
Quand le discours devient figure
    Description, mimesis
    La littéralisation de l'image
À la recherche du signe univoque
    L'image linguistique : le labyrinthe de la métaphore
    La création de nouveaux signes

Deuxième partie : La pensée visuelle

Chapitre I - L'imagination, ou la spéculation en images
L'image comme support représentationnel
"Eyesight is insight" : l'image comme hybride percepto-conceptuel

Chapitre II - Le fantasme réaliste : la fiction photographique de Lewis Carroll
Dépasser l'analogie mimétique : la construction photographique
La photographie comme expérience esthétique du littéral et du métaphorique
Du style carrollien en photographie
Composition, structuration, géométrie

Chapitre III - Vers une littéralité du visuel : Lewis Carroll et la forme épuréeVLa fonction pragmatique de l’image
Le visuel et la problématisation du monde

Conclusion : la persistance de l’image

112750-20


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Vincent Parello
La correspondance dans le monde méditerranéen (XVIe-XXe siècle)
Pratiques sociales et représentations culturelles
Marges