Mai 68 des historiens (Le)

Agnès CALLU
Date de publication
4 mai 2018
Résumé
À l'écart des commémorations du cinquantenaire de Mai 1968 et, en oxymore, en son centre, l'ouvrage rouvre un dossier entamé dix ans plus tôt. La démarche, à l'intersection du témoignage et du storytelling, offrait alors, un rendu des travaux d'une équipe de recherche, dirigée par Agnès Callu et soutenue par l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP/CNRS) travaillant, pendant trois ans, sur la perception autant que l'analyse d'une génération d'historiens – ceux nés entre 1923 et 1940, soit la classe d'âge précédant celle des Baby Boomers – de " leur Mai ". Privilégiant le dialogue " d'entre soi " car les entretiens étaient ceux d'historiens majeurs fabriqués par de jeunes historiens, l'objectif consistait à faire surgir le " retour d'expériences " d'experts, témoins ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
28.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 20180504
ISBN 9782757420287
EAN-13 9782757420287
Référence 122584-54
Nombre de pages de contenu principal 346
Format 16 x 24 x 2.2 cm
Poids 625 g

Corpus des témoins interrogés


Préface
Patrick Boucheron

Faut-il écrire sur Mai68 en 2018?
Agnès Callu

Avant-texte n° 1 [établi en 2009]
Michel Zink

Avant-texte n° 2 [établi en 2009]
Jacques Revel


Première partie.
Définition de l'objet. Du corpus à l'exploitation historienne

Problématiques et perspectives: cultures, générations et histoire orale
Agnès Callu

La verbalisation de 68 dans la doxa intellectuelle
Benoît Corvez et Anne-Sophie Lechevallier

La représentation du discours historien sur 68, gestuelle et témoignage
Agnès Callu et Violette Rouchy-Lévy


Deuxième partie.
68 et les intellectuels. Populations, individus et groupes sociaux

La socialisation des historiens: de l'intra-histoire au profil scientifique
Agnès Callu

Qu'est-ce qu'un historien? Essais typologiques et imaginaires sociaux
Jean-François Moufflet et Damien Richard

Qu'est-ce qu'un décideur? Figures de hauts fonctionnaires en Mai68
Myriam Chermette

Les étudiants vus par les historiens:
histoire d'une représentation générationnelle
Gabriel Séjournant


Troisième partie.
Identités politiques. Dire ses convictions

Conscience politique et conscience historienne: copénétration ou cohabitations?
Agnès Callu

Trajectoires d'engagement à l'extrême gauche de deux responsables politiques en Mai68: Alain Krivine et Alain Geismar
Julie Pagis

Des droites: postures et récits de réactions
Myriam Chermette et Anne-Sophie Lechevallier

Femmes, quels partis pris? Féminisme et gender studies
Cécile Formaglio et Anne-Sophie Lechevallier


Quatrième partie.
68 et les établissements d'enseignement supérieur. Engagements individuels, bouleversements structurels

L'École nationale des Chartes versus l'École normale supérieure: dissemblances
Alain Dubois

De l'EPHE à l'EHESS: l'esprit de la VIeSection
Valérie Carpentier et Benoît Corvez


Cinquième partie.
Les facultés françaises. Panorama

Les historiens de Nanterre: permanences et réinvention du mythe
Damien Richard

Tour de France des facultés de province: spécificités et reproductions
Violette Rouchy-Lévy


Sixième partie.
De l'histoire des mentalités à l'histoire culturelle

Mai68 a-t-il eu un impact sur la médiévistique?
Jean-François Moufflet

L'histoire moderne: permanences et novations
Alain Dubois

L'histoire du temps proche: évolution des champs, objets et matériaux
Agnès Callu


Septième partie.
Entretiens

Entretien avec Claude Nicolet (2004)
Entretien avec René Rémond (2004)

Postface [établie en 2009]
Daniel Roche


Annexes

Équipe de recherche
Entretiens
Index
Témoignages audio et audiovisuel du "moment 68"

À l'écart des commémorations du cinquantenaire de Mai 1968 et, en oxymore, en son centre, l'ouvrage rouvre un dossier entamé dix ans plus tôt. La démarche, à l'intersection du témoignage et du storytelling, offrait alors, un rendu des travaux d'une équipe de recherche, dirigée par Agnès Callu et soutenue par l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP/CNRS) travaillant, pendant trois ans, sur la perception autant que l'analyse d'une génération d'historiens – ceux nés entre 1923 et 1940, soit la classe d'âge précédant celle des Baby Boomers – de " leur Mai ". Privilégiant le dialogue " d'entre soi " car les entretiens étaient ceux d'historiens majeurs fabriqués par de jeunes historiens, l'objectif consistait à faire surgir le " retour d'expériences " d'experts, témoins oculaires ou auriculaires, d'un évènement basculant les habitus sociaux sur le temps court, réinventant à l'échelle du temps moyen, les pratiques et les usages de l'histoire. La nouvelle convocation, celle de 2018, entreprend une réactualisation critique de l'ouvrage livré à l'issue du colloque-bilan tenu au Collège de France en 2008 en même temps qu'il se demande s'il faut commémorer 68 et si oui, de quelles manières et dans quelles perspectives.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire