Imaginaires, n° 20/2016

Littérature pour la jeunesse et identités culturelles populaires
Yannick BELLENGER-MORVAN,Colette GAUTHIER
Date de publication
19 juillet 2016
Résumé
Les quatorze articles ici rassemblés ont pour ambition d'étudier la culture populaire, et l'idéologie qu'elle est susceptible de transmettre, par le prisme de la littérature destinée aux enfants, dans tous ses états et sous toutes ses formes. Le livre d'histoire, la poésie, la bande dessinée, l'album et le roman sont les supports privilégiés par les chercheurs pour définir les outils thématiques et rhétoriques qui permettent aux artistes de soutenir, commenter ou critiquer une vision, fantasmée souvent, instrumentalisée parfois, de l'identité culturelle des peuples. Les lectures enfantines conditionnant les valeurs des adultes du futur, elles ont constitué un enjeu commercial, éthique et moral primordial pour les nations en construction ou soumises à des bouleversements ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
20.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
ISSN 1270931
Date de première publication du titre 19 juillet 2016
ISBN 9782374960197
EAN-13 9782374960197
Référence 120242-44
Nombre de pages de contenu principal
Format 14.8 x 21 x 1.6 cm
Poids 383 g

Yannick Bellenger-Morvan – Introduction

Éduquer l'enfant, définir la nation

Richard Somerset – History as Literature or History as Science: a young discipline reaches out to a young audience ;
Fabienne Moine – Identité nationale et conscience écologique dans la poésie ornithologique de Mary Howitt ;
Sabrina Messing – La carte en littérature de jeunesse : espace éducatif, culturel et critique
Matthias Rath – Lesen macht deutsch? Lesebiographie und nationale Identitätskonstruktion im Nachkriegsdeutschland ;

 Ludivine Bonhomme – Le patriotisme comme fondement d'une culture populaire dans la littérature patrimoniale pour la jeunesse ;
Marie-Hélène Grivel – Le patrimoine au cœur de la littérature jeunesse. Le cas du Québec de l'entre-deux-guerres ;
Ludger Scherer – Transformationen volkstümlicher kultureller Identität am Beispiel rezenter Verfilmungen des Rotkäppchen-Märchens ;
Aurélie Gille Comte-Sponville – La lecture sérielle en France pendant les Trente Glorieuses : objet de consommation de masse ou projet didactique ?

Transferts culturels : (re/dé)construction collective et quête identitaire de l'enfant

Kirill Chekalov – " Le jeu de la berline " et l'identité culturelle russe dans Le Général Dourakine ;
Anne Schneider – L'identité culturelle maghrébine dans la littérature de jeunesse migrante ;
Gudrun Marci-Boehnke – Zwischen den Kulturen: Identitätskonflikte in Marjana Satrapis Graphic Novel Persepolis.

La culture enfantine comme résistance à l'idéologie nationale

Marcela Poucová – Pavel Kohout : du noir et du blanc ;
Eléonore Hamaide – " Sept cent millions de chinois...et moi, et moi, et moi " : 'autobiographie contre l'idéologie nationale ?
Milena Šubrtová – L'œuvre de Pavel Cech et son appartenance à la " tribu " des enfants.

Les quatorze articles ici rassemblés ont pour ambition d'étudier la culture populaire, et l'idéologie qu'elle est susceptible de transmettre, par le prisme de la littérature destinée aux enfants, dans tous ses états et sous toutes ses formes. Le livre d'histoire, la poésie, la bande dessinée, l'album et le roman sont les supports privilégiés par les chercheurs pour définir les outils thématiques et rhétoriques qui permettent aux artistes de soutenir, commenter ou critiquer une vision, fantasmée souvent, instrumentalisée parfois, de l'identité culturelle des peuples. Les lectures enfantines conditionnant les valeurs des adultes du futur, elles ont constitué un enjeu commercial, éthique et moral primordial pour les nations en construction ou soumises à des bouleversements économiques, politiques et culturels majeurs. Toutefois, dans nos sociétés contemporaines, les livres pour les enfants s'affranchissent des impératifs culturels nationaux pour embrasser le monde. L'élaboration toute récente d'une culture pour la jeunesse, spécifique par la multiplicité de ses supports (livresques, filmiques, télévisuels) et de ses intentions (ludiques et didactiques), ne repose-t-elle pas sur un faisceau de valeurs partagées par tous, mettant au jour la réalité d'une culture populaire universelle?

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire