Le côté obscur de la communication des organisations



Le côté obscur de la communication des organisations


Directeurs éditoriaux Valérie Carayol, Valérie Lépine, Laurent Morillon

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Liste des auteurs, 9
Introduction - « Le côté obscur de la communication des organisations » - Valérie Carayol, Valérie Lépine, Laurent Morillon, 11

Partie 1 - Ambivalences, ambiguïtés et non-dits dans les pratiques communicationnelles
« L'ombre portée par le discours managérial : ambivalence discursive et fragilisation subjective » - Agnès Vandevelde-Rougale, 23
« Un rapport ambigu au recours à la communication externe : dissonances des registres de valeurs chez des professionnels de la protection de la nature » - Émilie Kohlmann, 37
« Face aux injonctions contradictoires, l'inter-organisationnel comme ressource » - Anne Mayère et Anja Martin-Scholz, 51
« Mise en oeuvre d’une stratégie de transformation pédagogique au sein d’une université : analyse de l’ambiguïté et des non-dits dans la communication organisationnelle » - Maëlle Crosse et Didier Paquelin, 65

Partie 2 - Violence, manipulation, dérives éthiques des pratiques et des discours ?
« Le harcèlement dans les organisations : trauma et résilience dans les récits de victimes » - Virginie Althaus, Sarah Colé et Odile Camus, 83
« Mettre sa dignité en pause ? La dignité au travail chez les employés atypiques » - Marie-Pier Claveau et Kirstie McAllum, 107
« Modernisation et gouvernance universitaire : analyse critique de l’implémentation d’un logiciel de gestion académique par le prisme du discours de lutte contre la corruption » - Christelle Sukadi Mangwa, 121
« L’incivilité numérique, menaces stéréotypées et risques genrés » - Elizabeth Gardère et Marianne Alex, 137
« L’éthique et la communication publicitaire : mensonge et manipulation comme facteurs de persuasion des consommateurs » - Firmin Gouba, 155

Partie 3 - Les pratiques communicationnelles entre discrédit et légitimité, dialogue et conflit
« Le côté obscur de la communication dans la RSE » - Øyvind Ihlen, 171
« L’identité professionnelle mise à mal par le changement numérique perpétuel dans l’organisation. L’agilité forcée comme panacée ? » - Isabelle Comtet, 185
« Darknet et cybercriminalité : le hacking au secours des organisations » - Marlène Dulaurans et Jean-Christophe Fedherbe, 199
« Cette obscure clarté qui tombe de la communication » - Thomas Heller, 211

Conclusion - « Vers une théorie critique de l’obscur dans les organisations » - Gino Gramaccia, 227

124545-24


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :