L'Allemagne au-dessus de tout.



L'Allemagne au-dessus de tout.

Commentaire à vive voix
Émile Durkheim, Bruno Karsenti


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Introduction par Bruno Karsenti
Durkheim et l'Allemagne
Le über de Treitschke
Une contradiction interne à l'Allemagne
La véritable souveraineté de l'État moderne
Une pathologie de l'idéalisme et de la volonté
La tentation faustienne
Ambivalences du protestantisme : un problème de comparatisme

Note de l’éditeur

« L’Allemagne au-dessus de tout »
La mentalité allemande et la guerre
Introduction
La conduite de l’Allemagne pendant la guerre dérive d’une certaine mentalité
Cette mentalité sera étudiée d’après Treitschke

Chapitre premier. L’État au-dessus des lois internationales
Les traités internationaux ne lient pas l’État. Apologie de la guerre
L’État est puissance. Suppression des petits États

Chapitre 2. L’État au-dessus de la morale
La Morale est pour l’État un moyen
Le seul devoir de l’État est d’être fort
La fin justifie les moyens

Chapitre 3. L’État au-dessus de la société civile
Antagonisme de l’État et de la société civile
Le devoir des citoyens est d’obéir
L’homme d’État idéal

Chapitre 4. Les faits de la guerre expliqués par cette mentalité
La violation de la neutralité belge et des conventions de La Haye
Les petits États menacés dans leur existence
La guerre systématiquement inhumaine
Négation du droit des nationalités

Chapitre 5. Caractère morbide de cette mentalité

Repères biographiques
Émile Durkheim (1858-1917)

121421-01


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :