Le cognac



Le cognac

À la conquête du monde
Gilles Bernard

Préface de Claude Belot

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Introduction


Première partie : vers le premier âge d'or du cognac 1700-1880


I. L'expansion de la viticulture jusqu'à 1850


A. Une polyculture à dominante viticole au XVIIIe siècle
1. Un important renouveau viticole
2. L'affirmation du cognac et la prospérité commerciale
3. La fondation des premières grandes maisons de négoce


B. Le lent décollage commercial de la première moitié du XIXe siècle
1. Le marasme économique du premier quart du XIXe siècle, la France à la merci de l'Angleterre
2. La reprise commerciale des années 1830-1850
3. Une nouvelle expansion des surfaces plantées
4. La multiplication des maisons de négoce


C. L'embellie éphémère du milieu du siècle
1. Les vins rouges et les vins blancs en compétition
2. La crise de l’oïdium, la première grande calamité viticole contemporaine
3. La chute de la production et l’envol des cours


II. Une forte expansion viticole sous le second Empire


A. Des bouleversements agricoles importants
1. Les ambitions d’un jeune Poitevin
2. Une agriculture pionnière de type industriel


B. Une croissance spectaculaire des étendues en vignes : 1850-1875
1. Les principales étapes de l’expansion viticole
- le Cognaçais détient la plus forte densité de vigne en Poitou-Charente
- l’extension du foyer central du vignoble charentais et des oppositions locales importantes
2. Une importante diffusion de la vigne dans les Charentes
3. L’inégal développement des techniques viticoles
- Les cépages noirs
- Les cépages blancs
- Des techniques viticoles peu élaborées
4. Des structures viticoles relativement figées


C. L’augmentation rapide de la production
1. Des récoltes de vin irrégulières mais des records de production
2. Une forte densité de distilleries au centre des Charentes
3. L’instabilité du marché charentais des eaux-de-vie


III. Les années du premier âge d’or du cognac : 1860-1880


A. l’explosion commerciale des années 1860
1. Des conditions commerciales très favorables
2. Des records d’expéditions de cognac
3. Les inégales performances commerciales des années 1870
4. La lutte commerciale et la conquête des marchés


B. D’importantes conséquences intérieures dans les Charentes
1. Un tournant dans les modes d’expédition
2. La naissance de l’appellation Cognac et la reconnaissance des crus
   - L’établissement de l’appellation cognac
   - La difficile élaboration de la carte des crus


C. Une médiane active au centre des Charentes
1. La Charente, un bel axe commercial
   - La Charente, un axe de transit des vins et du cognac
   - La faiblesse des centres de négoce éloignés de l’axe structurant
2. La localisation de la population déjà dépendante du vignoble
   - Les prémices d’un puissant exode rural
   - L’empreinte du vignoble dans la répartition des Charentais


Deuxième partie : le cognac dans la tourmente du phylloxéra de 1880 à 1910


I. Une invasion incontrôlable durant plus de dix ans


A. Le phylloxéra à l’assaut du vignoble charentais
1. Un insecte disposant d’un énorme pouvoir de diffusion
2. L’explosion spatiale de la maladie


B. Les ravages du phylloxéra et la chute de la production vinicole
1. L’insecte s’incruste dans le vignoble
2. Le spectaculaire recul de la production de vin
3. Les conséquences sur la qualité et les prix


C. Le recul des activités des maisons de négoce
1. Croissance et amputations des stocks d’eaux-de-vie
2. Plafonnement et repli des expéditions de cognac


II. Les premières solutions à la crise viticole


A. Le négoce britannique, maître du jeu ?
1. Une position d’attente dans les Charentes
2. Les conséquences de la chute des stocks britanniques d’eaux-de-vie


B. Des choix de remplacement contestables
1. Les importations de vins et alcools algériens
2. Les autres solutions de remplacement


C. L’habileté commerciale d’un marchand en gros des bois
1. Un réseau commercial bien implanté
2. Les fabrications du négociant
3. La fin des affaires du marchand en gros


D. L’impossible retour aux céréales
1. Un certain essor de la production céréalière à la périphérie charentaise
2. Un contexte commercial peu favorable aux céréales


III. Des bouleversements humains importants


A. L’accélération de l’exode rural
1. L’important recul du peuplement de l’ancien vignoble
2. De grands écarts d’occupation sur le plan communal


B. Les premières entrées de populations poitevines et limousines
1. Un contexte favorable à l’installation des migrants
2. L’arrivée de Poitevins et de Limousins


IV. Les dures années de la reconstitution de l’économie viticole


A. Une lutte souvent désordonnée et peu efficace


B. La mise en place tardive d’une organisation viticole
1. Une action des négociants cognaçais
2. Une mission dans le Sud des États-Unis
3. Les expériences en terres charentaises


C. Les tentatives de reconstitution du vignoble charentais
1. Le recul du vignoble charentais et les essais de replantation
2. L’échec de la reconstitution du vignoble à eaux-de-vie de la plaine de Niort


V. Quelques pionniers de la reconquête viticole dans un contexte commercial morose


A. La reconstitution du vignoble de l’ouest de la grande Champagne par Georges de lotherie : 1897-1912
1. Une nouvelle ère pour le vignoble de Grande Champagne
2. Des techniques viticoles d’avant-garde
3. Un « viticulteur » informé et avisé


B. Un pharmacien devenu viticulteur : Jean Fougerat, 1863-1932
C. La difficile reprise des activités commerciales et la concurrence des autres boissons alcoolisées


Troisième partie : de la convalescence au second âge d’or du cognac de 1910 à 1990


I. le difficile retour à l’économie viticole au début du xxe siècle


A. L’essor de l’élevage laitier
1. La rapide croissance des troupeaux bovins
2. L’élevage laitier remplace le vignoble


B. Les laiteries succèdent aux distilleries
1. La fondation des premières laiteries coopératives
   - Un mouvement originaire de l’Aunis
   - L’extension des coopératives laitières
2. L’expansion laitière encouragée par la deuxième vague migratoire poitevine et limousine


C. Les limites de la reconstitution du vignoble
1. Des surfaces en vigne relativement réduites
2. Un vignoble surtout cognaçais au début du siècle


II. Un vignoble convalescent durant un demi-siècle


A. La nouvelle situation viticole après la crise du phylloxéra
1. La redistribution de la culture de la vigne : 1906-1931
   - Le retour du vignoble dans les Champagnes au Sud de Cognac durant l’entre-deux-guerres
   - L’extension du patrimoine Hennessy
2. De faibles productions de vin de 1900 à 1920
   - Des récoltes très irrégulières de 1900 à 1914
   - L’épreuve du premier conflit mondial
3. Le difficile retour à la prospérité commerciale durant l’entre-deux-guerres
   - Le marasme économique dans les campagnes viticoles charentaises
   - L’influence du système coopératif laitier et de nouvelles initiatives
   - Le renouveau d’anciennes maisons de négoce


B. La mise en place définitive des crus
1. Un contexte difficile maîtrisé par les maisons de commerce
2. La mise en place d’une nouvelle législation
3. Une longue élaboration des aires de sous-appellations
   - Des limites de crus mal définis
   - Les conséquences de la crise du phylloxéra pour définir les crus de   l’appellation
   - Des tentatives de classement intéressantes vouées à l’échec
   - Le retour vers une position moyenne mais très contestable


C. Les conséquences de la Seconde Guerre mondiale et de l’occupation
1. Les Charentes sous l’occupation
2. Un marché très perturbé et des relations difficiles
3. Un dénouement surprenant


III. Les bouleversements viticoles de l’après Seconde Guerre mondiale


A. La fin de l’ère de l’élevage laitier et la renaissance du cognac : 1945-1960
1. Les Charentes relativement prisonnières de la polyculture et de l’élevage
2. La vigne, une des ressources de l’agriculture charentaise
- Le vignoble charentais se refait une santé
- Le cognac, à nouveau un important produit d’exportation


B. Le grand tournant des années 1960
1. De nouveaux contextes de production
2. Le deuxième âge d’or du cognac
   - La spectaculaire croissance des ventes
   - D’importantes conséquences régionales
3. La vigne chasse l’élevage laitier
   - L’expansion du vignoble des années 1960
   - Le difficile maintien de l’élevage laitier


C. Le choc de la crise économique des années 1970-1980
1. Les années folles de la viticulture charentaise
2. Les empreintes laissées par la spirale commerciale de 1962 à 1990
   - Le cognac, un produit de spéculation ?
   - Les multiples moyens pour contenir les cours et la production
3. Une localisation de la population encore marquée par le passé
   - Un renouveau démographique vite amorti par le début de l’exode rural
   - La permanence d’un axe peuplé durant tout le siècle

Conclusion

113526-20


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Gilles Bernard
Le cognac
Une eau-de-vie prestigieuse
Grappes et millésimes