Mémoire et pédagogie



Mémoire et pédagogie

Autour de la transmission de la destruction des Juifs d'Europe


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


I. INTRODUCTION

1. Contexte de la recherche et questionnement général

a) L'enseignement de la Shoah en Suisse : sortir de la discrétion

b) Le contexte suisse : de la «Mob » à la commission Bergier

c) Contexte de globalisation de la mémoire de la destruction des Juifs d'Europe

II. CONSTRUCTION D'OBJET ET DÉMARCHE DE RECHERCHE

1. Au confluent des représentations sociales et de la didactique de l'histoire

a) Représentations sociales

b) Didactique de l'histoire

2. La question de la Shoah et de sa transmission

a) La Shoah et son historiographie

b) Quelle terminologie utiliser : Shoah, Holocauste, destruction des Juifs d'Europe ?

c) L’enseignement sur ou de la destruction des Juifs d’Europe ?

d) La question de la destruction des Juifs d’Europe face aux mémoires et aux identités dans une société plurielle

e) La thématique de la destruction des Juifs d’Europe et les enjeux identitaires dans l’espace social et scolaire

f ) Pédagogie de la transmission des faits relatifs à la destruction des Juifs d’Europe

g) Actualité de la thématique en Europe : recherches et débats récents

h) L’enseignement de la destruction des Juifs d’Europe en Suisse : constats et questions

3. Questions de recherche

4. Approche méthodologique

a) Entretiens

b) Analyse

c) Données complémentaires

d) Possibilités et limites de notre approche

III. REPRÉSENTATIONS ET POSTURES PÉDAGOGIQUES

1. Les représentations : «Un sujet incontournable »

2. Les différentes postures ou entrées dans la thématique

a) L’identification aux victimes et ses écueils

b) L’entrée par la question des génocides, des totalitarismes ou d’autres modes d’oppression

c) L’entrée par les leçons à tirer de l’histoire plutôt que par l’histoire elle-même

d) Trois postures non exclusives

3. Pourquoi parler de la destruction des Juifs d’Europe ? A propos des ressources théoriques / épistémologiques

a) Bilan : unanimité et diversité

IV. INCIDENTS CRITIQUES

1. Sentiment de lassitude

2. Résistances liées au conflit israélo-palestinien

3. Expressions de sympathie avec l’extrémisme de droite

4. Que dire des ricanements ?

5. Une affaire de papiers d’identité – une opposition par l’acte ?

6. Un enseignant heurté par les paroles d’un témoin

7. Conclusion

V. RÉSONANCE DE L’HISTOIRE FAMILIALE DES

ENSEIGNANTS

1. Réinterpréter l’héritage de son propre milieu mémoriel

a) Identité historique et milieux mémoriels

b)

113619-73


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Irène MATHIER
Entre mémoire collective et mémoire familiale
L'héritage d'un trauma collectif lié à la violence totalitaire
Le social dans la cité n° 6