Couleur de la morale, morale de la couleur

Jean-Loup KORZILIUS
Date de publication
7 juin 2010
Résumé
" (...) que l'on prenne l'intitulé dans un sens (" couleur de la morale ") ou dans l'autre (" morale de la couleur "), il préexiste toujours d'abord une morale, (...), qui dicte in fine nos comportements et avec laquelle il faudra s'arranger (...), ou contre laquelle on souhaitera s'élever.Ainsi conditionnés (...), en pensant " couleur " nous songeons à quelque chose qui est à part, sans relation directe avec le concret et nécessaire (...) Si bien que (...) nous reproduisons involontairement le schéma de la dévalorisation du fait chromatique et de son appréhension utilitariste.(...) il en va en effet tout autant de la détermination de notre point de vue de chercheurs sur un sujet à fois visuel et éthique. Au décloisonnement des disciplines répond donc, à travers le décl ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
45.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 7 juin 2010
ISBN 9782848672809
EAN-13 9782848672809
Référence 112993-39
Nombre de pages de contenu principal 340
Format 19.5 x 26 x 2.3 cm
Poids 1015 g

JEAN-LOUP KORZILIUS INTRODUCTION

PARTIE 1

Valeurs théoriques

JEAN-LOUP KORZILIUS Couleur, morale et féminité dans l'œuvre de Philipp Otto Runge

GEORGES ROQUE Moralisation de la couleur en France au XIXe siècle

JEAN-PIERRE GUILLERM La couleur et le féminin dans la critique picturale de la seconde moitié du XIXe siècle

JACQUES LE RIDER Couleur pure et katharsis dans la modernité française et allemande, de Rilke et Hofmannsthal à Proust et Claude Simon

JHON TAIN Les fauves, les couleurs, les primitifs

BERNARD FAUCHILLE Eisentein et la couleur, fausse morale, vraie idéologie

ALEXANDRE ROLLA Stéphane Bordarier, Etienne Bossut, une certaine idée de la monochromie

PARTIE 2

Séances métaphoriques

MAGALI BELIME DROGUET Le château d'Ancy-le-Franc : quelques réflexions sur le rôle de la couleur dans une demeure de la Renaissance

CRISTOPH WAGNER — " Sprezzatura " coloriste, " sprezzatura " morale. Métaphores visuelles dans le portrait de la Renaissance italienne

EMMANUELLE LOPEZ —Le vert, couleur sacrée ou couleur profane ?

FERNANDO ANTONIO BAPTISTA PEREIRA " … les miracles que font les couleurs et leur grande force… " : la symbolique de la couleur chez Francisco de Holanda

BERNARD BOUTEILLE Couleurs,  sens, valeurs au cinéma

ANNA BARANEK Paysages sémantiques

PARTIE 3

Palettes sociales

VERONIQUE BOUCHERAT " La rayure, les Saints et les damnés ". Etude d'un baromètre social dans la polychromie et la peinture de la fin du Moyen Âge en France

PHILIPPE FAGOT — La place de la chromaticité dans la gestion des règles d'apparence : les manuels de savoir-vivre aux XIXe et XXe siècles

CATHERINE WERMESTER — Couleur et luttes des classes : les Progressifs de Cologne

JEANNNE-MARIE PORTEVIN — Hans Grundig et la couleur expressive

PIERRE-LOUIS SPADONE— La couleur, un nouvel espace, une éthique nouvelle en architecture

ANTOINE PERROT— Le partage du regard. LA guitare, le pétale de rose et le camembert

PARTIE 4

Passages entre blanc et noir

MONIQUE HALM-TISSERANT— L'or, essence divine, lumière d'éternité

FRANCK MULLER— En blanc et noir : le " chromoclasme " de la Réforme et ses répercussions

ANNIE STORA-LAMARRE— Noir d'enfer

HELMUT GÖBEL— Le gris chez Pablo Picasso, Alberto Giacometti et Gerhard Richter

LOUIS UCCIANI— Plus noir que le noir, le pouvoir de la révélation

 

" (...) que l'on prenne l'intitulé dans un sens (" couleur de la morale ") ou dans l'autre (" morale de la couleur "), il préexiste toujours d'abord une morale, (...), qui dicte in fine nos comportements et avec laquelle il faudra s'arranger (...), ou contre laquelle on souhaitera s'élever.Ainsi conditionnés (...), en pensant " couleur " nous songeons à quelque chose qui est à part, sans relation directe avec le concret et nécessaire (...) Si bien que (...) nous reproduisons involontairement le schéma de la dévalorisation du fait chromatique et de son appréhension utilitariste.(...) il en va en effet tout autant de la détermination de notre point de vue de chercheurs sur un sujet à fois visuel et éthique. Au décloisonnement des disciplines répond donc, à travers le décloisonnement du chromatique et du moral, le désir de respecter (...) la mutabilité de leur interactivité et (...) de souligner le caractère provisoire de notre point de vue sur eux. "

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire