Ferments de la mémoire (Les)

Guerre, fête et histoire chez les Suruí du Rondônia
Cédric YVINEC
Date de publication
14 janvier 2021
Résumé
Les Suruí du Rondônia sont un petit peuple amérindien du sud de l'Amazonie qui, comme nombre de ses voisins, a vu son environnement et ses moyens de subsistance bouleversés par la colonisation agricole qui a submergé cette région depuis les années 1970. Quarante ans après leur premier contact pacifique avec la société brésilienne, la plupart des Suruí disent avoir abandonné leur culture et ne plus la pratiquer que pour l'exposer au regard des quelques visiteurs étrangers qu'ils reçoivent. Pourtant, les Suruí chantent et rechantent quotidiennement des œuvres de leurs grands hommes, anciens ou contemporains. Quel est l'objet de ces chants? À quelles conditions pouvait-on en composer? Pourquoi les affrontements guerriers et la consommation de bière fermentée étaient-ils le ... Lire la suite
FORMAT
Livre à rabat
25.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 20210114
ISBN 9782365190329
EAN-13 9782365190329
Référence 124955-41
Nombre de pages de contenu principal 336
Format 16 x 21 x 2.1 cm
Poids 630 g

Introduction : 7

Chapitre 1 — Esquisse d'ethnohistoire : 15

Chapitre 2 — La guerre comme événement : 47

Chapitre 3 — La temporalité guerrière : 69

Chapitre 4 — La festivité sans le rituel : 95

Chapitre 5 — Les instruments de la fête : 103

Chapitre 6 — Les partenaires festifs : 119

Chapitre 7 — Les actes festifs : 139

Chapitre 8 — Le chant : 181

Chapitre 9 — L'ouverture du cycle : 229

Chapitre 10 — Les appels aux buveurs : 259

Chapitre 11 — L'achèvement d'une bière : 267

Conclusion : 287

Glossaires : 315

Index : 319

Bibliographie : 323

Illustrations in-texte : 331

Illustrations hors texte : 332

Table des matières : 333

Les Suruí du Rondônia sont un petit peuple amérindien du sud de l'Amazonie qui, comme nombre de ses voisins, a vu son environnement et ses moyens de subsistance bouleversés par la colonisation agricole qui a submergé cette région depuis les années 1970. Quarante ans après leur premier contact pacifique avec la société brésilienne, la plupart des Suruí disent avoir abandonné leur culture et ne plus la pratiquer que pour l'exposer au regard des quelques visiteurs étrangers qu'ils reçoivent. Pourtant, les Suruí chantent et rechantent quotidiennement des œuvres de leurs grands hommes, anciens ou contemporains. Quel est l'objet de ces chants? À quelles conditions pouvait-on en composer? Pourquoi les affrontements guerriers et la consommation de bière fermentée étaient-ils les principales occa­sions de production lyrique? Pourquoi la parole chantée jouit-elle d'un poids ontologique et mnémonique incomparable dans cette tradition? Comment ces chants structurent-ils la mémoire historique des Suruí? S'appuyant sur une ethnographie minutieuse des pratiques guerrières et des fêtes de boisson, l'analyse linguistique, stylistique et pragmatique de ces chants et des récits dans lesquels ils s'insèrent révèle un régime d'historicité original et persistant, probablement partagé par d'autres populations amazoniennes.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire