Mythologies du superhéros

Histoire, physiologie, géographie, intermédialités
François-Emmanuël BOUCHER,Sylvain DAVID,Maxime PRÉVOST
Collection
Collection ACME
Date de publication
1er septembre 2014
Résumé
Les superhéros, demi-dieux d'un monde sans Dieu, constituent collectivement une mythologie laïque se diffractant en sous-ensembles de mythes modernes. Ceux-ci ont infiltré de manière durable l'imaginaire collectif. Dans une entrevue de 1985, Stan Lee, co-créateur de Spiderman, de Hulk, de Thor et des Quatre Fantastiques, entre autres superhéros, observait que quiconque s'intéresse au cinéma, à la littérature, à l'opéra, à la peinture ou à tout autre art de la représentation devrait aussi porter attention aux comic books, tout aussi déterminants que les autres arts populaires dans la constitution de l'imaginaire social. À l'heure où l'histoire culturelle n'a plus à prouver sa pertinence, un tel énoncé ne paraît plus paradoxal. Partant de l'affirmation d'Ernst Cassirer se ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
28.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 1er septembre 2014
ISBN 9782875620491
EAN-13 9782875620491
Référence 117788-96
Nombre de pages de contenu principal 260
Format 16 x 24 x 1.7 cm
Poids 472 g

François-Emmanuël Boucher, Sylvain David et Maxime Prévost – Introduction : L'Essence mythologique du superhéros

Histoire
Michaël Meyer (Université de Lausanne) – Le spectacle des superpouvoirs : Héritages forains, culturistes et magiques dans la monstration des pouvoirs des superhéros de l'âge d'or (1938–1945) ;
Maxime Prévost (Université d'Ottawa) – Mais où sont les superhéros d'antan ? Porthos, Obélix et la puissance rétrospective ;
Natacha Levet (Université de Limoges) – Sherlock Holmes, du surhomme au superhéros.

Physiologie
Marc Atallah (Université de Lausanne) – Pour une sémiotique de la transformation : Quelques superhéros face à leurs origines ;
Anthony Glinoer (Université de Sherbrooke) – La dynamique d'un groupe superhéroïque : Les Uncanny X-Men ;
Jean-Pierre Thomas (York University) – Acta est fabula : La mort de la mort dans la bande dessinée de superhéros ;
Ruth-Ellen St. Onge (University of Toronto) – La série Preacher : Un superhéroïsme divinement subversif.

Géographie
Mathieu Bélisle (Collège Jean-de-Brébeuf) – Le superhéros à l'ère du soupçon : L'exemple de Superdupont ;
Amandine D'Azevedo (Université Sorbonne Nouvelle – Paris III) – Superhéros indiens : mythologie hindoue et modèle américain Le cinéma populaire comme laboratoire d'un héros national ;
Vincent Manigot (INALCO / Tokyo University of Foreign Studies) – Les androïdes dans l'oeuvre de Tezuka Osamu : Des superhéros en lutte contre l'eugénisme ?

Intermédialités
François-Emmanuël Boucher (Collège militaire royal, Kingston) et Sylvain David (Université Concordia) – Les Invincibles : Grands pouvoirs, grande irresponsabilité ;
Célia Sauvage (Université Sorbonne Nouvelle – Paris III) – Entre héroïsme et normalité : Négocier sa super-identité au quotidien ;
Luc Vaillancourt (Université du Québec à Chicoutimi) – Spider-Man: Turn Off the Dark. Intermédialité et identité du superhéros.

Bibliographie
Planches

Les superhéros, demi-dieux d'un monde sans Dieu, constituent collectivement une mythologie laïque se diffractant en sous-ensembles de mythes modernes. Ceux-ci ont infiltré de manière durable l'imaginaire collectif. Dans une entrevue de 1985, Stan Lee, co-créateur de Spiderman, de Hulk, de Thor et des Quatre Fantastiques, entre autres superhéros, observait que quiconque s'intéresse au cinéma, à la littérature, à l'opéra, à la peinture ou à tout autre art de la représentation devrait aussi porter attention aux comic books, tout aussi déterminants que les autres arts populaires dans la constitution de l'imaginaire social. À l'heure où l'histoire culturelle n'a plus à prouver sa pertinence, un tel énoncé ne paraît plus paradoxal. Partant de l'affirmation d'Ernst Cassirer selon laquelle le mythe est " l'objectivation de l'expérience sociale de l'humanité ", on pourra s'interroger sur la socialité de ces êtres d'irréalisme pur: comment, à quelles conditions et pourquoi est-il permis au lecteur ou au spectateur de s'identifier à un personnage dont les caractéristiques transcendent celles de l'humanité ordinaire?

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire