Nouvelles Questions Féministes, vol. 25(2)/2006



Nouvelles Questions Féministes, vol. 25(2)/2006

Santé!


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Dans les années 70, plusieurs des revendications des mouvements féministes touchaient à la santé. Le slogan « Mon corps m'appartient » impliquait pour les femmes de pouvoir disposer librement de leur corps, en particulier d'avoir accès à des moyens de contraception fiables et à l'avortement. Cette revendication partagée au sein des pays occidentaux n'a toutefois pas abouti partout à des pratiques féministes alternatives dans le domaine de la santé. Aux États-Unis, un "mouvement pour la santé des femmes" a émergé et a rencontré un grand succès ; il a servi de modèle au Québec, en Allemagne ou encore en Suisse, sans toutefois exercer la même influence en France. L'ensemble des activités féministes relatives à la santé se sont dans un premier temps focalisées sur la santé sexuelle et reproductive ; il a fallu attendre les années 90 pour que d'autres questions de santé (cancers, maladies cardiovasculaires), touchant les hommes et les femmes, soient prises en considération de façon plus systématique. Dans le même temps, une critique des biais androcentriques dans la recherche biomédicale s'est élaborée, remplaçant en partie celle de la médicalisation des femmes qui était prédominante au cours des décennies précédentes. Cette évolution des préoccupations féministes, ainsi que des éléments permettant d'en reconstituer la chronologie, sont présents en filigrane dans ce numéro et constituent le contexte auquel les articles se réfèrent. À parcourir le sommaire du dossier thématique, il est loisible de croire qu'il n'y est question que de la santé - ou de la non-santé - des femmes (cancer du sein, troubles et traitements de la ménopause, santé mentale des femmes, pratiques gynécologiques alternatives, etc.). Or le propos du numéro est bien plus large, car il s'agit de mettre en évidence que les rapports sociaux de sexe croisent la santé à plusieurs titres : la définition même de la maladie et l'élaboration des traitements sont tributaires de connaissances et d'un pouvoir inégalement distribués, le travail de soins ne reposent pas de la même manière sur les hommes et sur les femmes, le champ de la santé crée et reproduit des stéréotypes de sexe, la domination masculine (dont les violences sont l'expression la plus crue) affecte l'état de santé des individu·e·s.

Outre les contributions du dossier, un article traite de la répartition du travail émotionnel au sein du couple tel qu'il est préconisé par les manuels de savoir-vivre. Deux présentations d'associations œuvrant dans le domaine de la santé des femmes, ainsi que des comptes-rendus d'ouvrages sur la santé et sur d'autres thèmes complètent ce numéro.

Titre Nouvelles Questions Féministes, vol. 25(2)/2006
Sous-titre Santé!
Auteur Auteurs divers
ISSN 02484951
Éditeur Éditions Antipodes
Date de première publication du titre 2006
Support Livre broché
Nb de pages VII - 168 p.
ISBN-10 2-940146-76-4
ISBN-13 978-2-940146-76-5
GTIN13 (EAN13) 9782940146765
Référence NQF252-38
Année de publication 2006
Pages chiffres romains 7
Nombre de pages de contenu principal 168
Format 13 x 20 cm
Poids 340 gr
Prix 13,00 €
 
NQF252-38


 

 

 

Autres titres dans...

la revue :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Dominique Weil
Mélancolie
Entre souffrance et culture