Imaginaire de l'insolite et problématique identitaire dans les lettres belges francophones : un nouveau fantastique ?



Imaginaire de l'insolite et problématique identitaire dans les lettres belges francophones : un nouveau fantastique ?

Baccary Sarr


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Introduction générale

Première partie. Esquisse d'une approche théorique de quelques variations du fantastique dans la littérature française de Belgique  11

i. Le fantastique entre réalité sociologique  et élaboration du littéraire : ou comment l'imaginaire culturel irrigue la fiction  15

ii. Un imaginaire de l’insolite comme terreau  de la fiction  31

Seconde partie. Le déracinement à l’œuvre  41

iii. La fiction : un espace de la perte du sujet  47

1. L’être de fiction est-il un personnage déraciné ?  47

2. Dynamique de la fissure et dépossession du sujet  52

3. Guy Vaes et Jean Muno : le « moi » inhabitable  60

4. Dire la déroute du quotidien  65

iv. Liberté du sujet et autogenèse du « moi »  75

1. Dulle Griet ou la monstruosité au travail  75

2. Théâtraliser le « je » par les jeux narratifs  80

3. Ripple-Marks et Octobre Long dimanche : le « moi » comme événement et vertige de l’instant 87

v. L’écriture : une patrie ambiguë  95

1. Énonciation et ambiguïté narrative chez Jacqueline Harpman et chez Dominique Rolin                       95

2. Le narrateur : une gravitation complexe de doubles  106

3. Terre d’asile et l’ambivalence du drame de l’écriture  112

Conclusion générale

Bibliographie

125553-96


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :