Temps et temporalités du Web



Temps et temporalités du Web


Coordination éditoriale de Valérie Schafer

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Valérie Schafer – Présentation générale

Partie 1 : Histoire du Web et par le Web

Le Web d'avant
Paolo Bory – A Web made of media – Media imaginaries and the birth of the World Wide Web ;
Stéphanie Le Gallic – Vendre l'Internet et le Web à l'écran dans les années 1990 ;
Anaïs Theviot – Pour une analyse socio-historique de l'usage du web au sein des partis politiques français. Étude comparative des trajectoires numériques du Parti socialiste et de l'Union pour un Mouvement Populaire ;
Niels Brügger – A brief Outline of Temporalities of the Web Online and in Web Archives.

Traces et mémoires
Gustavo Gomez-Mejia – La fabrique de la désuétude. Regards diachroniques sur Geocities et Myspace ;
Lénaïk Leyoudec – Recontextualiser un patrimoine culturel via le Web sémantique ;
Frédéric Clavert – Temporalités du Centenaire de la Grande Guerre sur Twitter ;
Sophie Gebeil – Temporalités des mémoires de l'immigration maghrébine sur le web français (1999-2014) : une histoire entre filiations et recompositions.

Partie 2 : Temporalités humaines et techniques

Rythmes et tensions
Boris Beaude – Synchorisations réticulaires ;
David Douyère – Web et temporalité religieuse : le temps de la prière chrétienne, un ralentissement numérique ?
Valérie Carayol – Une analyse chronémique du phénomène de laisse électronique et d’hyperconnexion des cadres ;
Jean-Claude Domenget – Quelques principes pour analyser les temporalités du web ;
Lena A. Hübner – Exploring Real-time Voter Targeting Strategies on Social Media.

Agencements temporels
Christel Taillibert – Vidéo à la demande et stratégies de temporalisation ;
Carles Sora – Expanding Temporal and Participative Digital Horizons Through Web Documentaries for Social Change ;
Gérald Lachaud – L’inscription de l’histoire de l’entreprise dans le schème organisateur de Facebook ;
Dario Compagno, Arnaud Mercier – Flux de tweets et articles d’archives : comprendre les logiques sociales d’un apparent paradoxe temporel.

Conclusion

Benjamin G. Thierry – Le temps en ligne. Recherches au présent.

122323-78


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :