L'introduction de l'assurance invalidité en Suisse (1944-1960)



L'introduction de l'assurance invalidité en Suisse (1944-1960)

Tensions au coeur de l'État social


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


1. L'invalidité dans la première moitié du XXe siècle: le règne sans partage de l'assistance

    ·Le risque invalidité ou l'éternel oublié des débats sur la sécurité sociale naissante
    ·La couverture en peau de chagrin du risque invalidité

2. L'AI, d'un refus à l'autre (1944-1954)

    ·L'introduction de l’AVS, une occasion manquée pour l’AI ?
    ·Le postulat Jakob: la reprise des débats sur l’AI dans un contexte favorable à la droite
    ·Une AI dans l’assurance maladie ou intégrée à l’AVS ?
    ·Le jeu des vases communicants ou comment transférer des moyens de l’AVS vers une autre assurance sociale

3. L’AI en point de mire: les raisons d'un déblocage (1954-1955)

    ·Les revendications populaires pour l’AI face aux résistances des milieux conservateurs
    ·Le succès du principe de la réinsertion professionnelle: vers une assurance invalidité "minimale"?
    ·Volte-face au sein de l’Administration fédérale: le financement de l’AI par un prêt de l’AVS
    ·Constitution et composition de la commission fédérale d’experts

4. L’AI à quel prix ? Débats de la commission sur les prestations de l'assurance (1955-1956)

    ·Le cercle des assurés et des bénéficiaires de l’AI
    ·La réinsertion professionnelle comme objectif principal
    ·L’exclusion des traitements médicaux pour les rentiers AI par les représentants des patrons et des médecins
    ·Des rentes AI qui ne garantissent pas le minimum vital

5. Le financement de l'AI: une volonté de contenir le développement de l'assurance

    ·Le financement de l’AI par un prêt de l’AVS: une proposition controversée
    ·Les cotisations salariales et les contributions des pouvoirs publics
    ·Les ambiguïtés d’une "communauté de risques financiers" entre l’AVS et l’AI: vers une AI faible financièrement?

6. Un accord qui en cache un autre: les négociations entre AI et APG (1957-1959)

    ·Les associations patronales contre le financement de l’AI proposé par la commission d’experts
    ·Le glissement des clivages vers la question des APG ou comment le patronat utilise l’AI comme arme de négociation
    ·Vers une acceptation du projet d’AI
    ·Match nul devant les Chambres fédérales

Conclusion: une benjamine aux bases fragiles

118425-64


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :

Product image
Jean-Pierre Tabin, Carola Togni
L'assurance chômage en Suisse
Une sociohistoire (1924-1982)
Histoire (Antipodes)