Les Quinze Joies du mariage

Les .XV. joies de mariage
ANONYME
Date de publication
11 janvier 2010
Résumé
Ainxin regardans cestes paines qu'ilz prennent pour joies, (...) me suis delicté, en les regardant noez en la nasse ou ilz sont si bien embarrez, a escripre icelles .xv. joies de mariage a leur consolation, sachant cependant qu'en icelles joies demourront tourjours et fineront miserablement leurs jours.Cette fin du prologue des .XV. joies de mariage résume bien le contenu de l'œuvre : misère inéluctable des hommes mariés et contents de l'être, incapables de mesurer à leur juste douleur les tourments que leur font subir leur épouses, toutes plus perverses les unes que les autres !C'est au cœur de la misogynie médiévale la mieux ancrée dans les mentalités que nous plonge l'auteur anonyme des .XV. joies, sans doute clerc de son état au cœur d'une hypocrisie assumée sans ve ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
18.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 11 janvier 2010
ISBN 9782877754798
EAN-13 9782877754798
Référence 112813-27
Nombre de pages de contenu principal 264
Format 16 x 24 x 1 cm
Poids 415 g

Carmelle MIRA
Introduction

Édition et traduction

Michèle GUÉRET-LAFERTÉ, Sylvain LOUIS et Carmelle MIRA
Édition

Isabelle BÉTEMPS et Carmelle MIRA
Traduction

Index des noms propres cités dans le texte des Quinze Joies

TEXTE ET CONTEXTE

Jean MAURICE
Le contexte idéologique des .XV. Joies de mariage

Isabelle BÉTEMPS
Les .XV. Joies ou… Le mariage dans tous ses états

Nicolas LENOIR
Approche des structures des .XV. Joies de mariage

Jean-Claude ARNOULD
L'irréception des .XV. Joies de mariage

Ainxin regardans cestes paines qu'ilz prennent pour joies, (...) me suis delicté, en les regardant noez en la nasse ou ilz sont si bien embarrez, a escripre icelles .xv. joies de mariage a leur consolation, sachant cependant qu'en icelles joies demourront tourjours et fineront miserablement leurs jours.Cette fin du prologue des .XV. joies de mariage résume bien le contenu de l'œuvre : misère inéluctable des hommes mariés et contents de l'être, incapables de mesurer à leur juste douleur les tourments que leur font subir leur épouses, toutes plus perverses les unes que les autres !C'est au cœur de la misogynie médiévale la mieux ancrée dans les mentalités que nous plonge l'auteur anonyme des .XV. joies, sans doute clerc de son état au cœur d'une hypocrisie assumée sans vergogne aussi, puisqu'il prétend in fine avoir rédigé ce réquisitoire contre les femmes a leur louenge et honneur, elles dont l'habileté ne faiblit jamais lorsqu'il s'agit de se venger - parfois par anticipation ! - des grans tors, griefs et oppressions que les hommes leur font subir, en sachant toujours abestir ces naïfs qui se croient forts et sages, quand ils ne sont que des asnes aiguillonnés ou des ours muselés.Stratagèmes, jeux de rôles, coups de théâtre, réparties vives et âpres..., le lecteur moderne pourra goûter, dans cette satire du mariage, les ingrédients d'une guerre des sexes longtemps recommencée...

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire