Confession authentique d'un bagnard

Présenté par Romain Telliez
Jean BONNARDOT
Collection
Espace outre-mer
Date de publication
11 février 2013
Résumé
Fils d'un ouvrier métallurgiste du Creusot, Jean Bonnardot fut dans sa jeunesse ce que la Belle Époque appelait un " apache ". Condamné en 1911 à dix ans de travaux forcés et à la relégation en Guyane pour vols et recel, il passera près de trente ans au bagne et ne quittera plus la colonie, jusqu'à sa mort en 1955 à l'hospice de Saint-Laurent-du-Maroni. Dès son arrivée, le cercle inexorable des rébellions et des punitions commence. De tentatives d'évasion en condamnations par le Tribunal maritime spécial à deux ou trois ans supplémentaires, Bonnardot connaîtra tout du bagne : les chantiers forestiers et la " belle ", l'internement aux îles du Salut, les abus de l'Administration Pénitentiaire et la solidarité entre forçats, le cachot, la " débrouille " qui seule permet d ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
15.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 11 février 2013
ISBN 9782844504241
EAN-13 9782844504241
Référence 114916-80
Nombre de pages de contenu principal 168
Format 17 x 24 x 1.3 cm
Poids 300 g

Présentation

La Guyane pénitentiaire (carte)

Confession authentique d'un bagnard

Une vie au bagne - Chronologie

Selection bibliographique

Fils d'un ouvrier métallurgiste du Creusot, Jean Bonnardot fut dans sa jeunesse ce que la Belle Époque appelait un " apache ". Condamné en 1911 à dix ans de travaux forcés et à la relégation en Guyane pour vols et recel, il passera près de trente ans au bagne et ne quittera plus la colonie, jusqu'à sa mort en 1955 à l'hospice de Saint-Laurent-du-Maroni. Dès son arrivée, le cercle inexorable des rébellions et des punitions commence. De tentatives d'évasion en condamnations par le Tribunal maritime spécial à deux ou trois ans supplémentaires, Bonnardot connaîtra tout du bagne : les chantiers forestiers et la " belle ", l'internement aux îles du Salut, les abus de l'Administration Pénitentiaire et la solidarité entre forçats, le cachot, la " débrouille " qui seule permet de survivre…Ses souvenirs, rédigés de sa main en 1946, sont ici présentés et confrontés aux informations extraites de son dossier pénitentiaire.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire