Aux sources de la précarité



Aux sources de la précarité

L'instrumentalisation du travail dans le Nord 1848-1914


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Introduction

Première partie
La Grande Peur ouvrière

Chapitre 1
La révélation de 1848

De la misère à la violence
La République et le travail
Le Nord en République
Les ateliers de travail du Nord
Le retour de la crise et la marche à l'Empire
Un embryon de syndicalisme

Chapitre 2
L'instabilité du travail

Le rail, moteur de l’industrialisation
Les mutations techniques et leurs effets sur le travail
Des crises à répétition
La justification patronale : du libre-échange à l’avarie « volontaire »

Chapitre 3
Les conséquences du sous-emploi

La misère dans tous ses états
La répression du « gibier de prison »
Un facteur criminogène
La bienfaisance privée, l’assurance ou l’assistance publique

Deuxième partie
Réactions et mobilisations ouvrières

Chapitre 4
De la machine à l’étranger : la recherche de coupables

Le double visage du machinisme
Xénophobie ou expression de la misère ?

Chapitre 5
Structuration et opposition du milieu ouvrier

La grève, un premier symptôme d’organisation
L’affirmation syndicale
Les stratégies syndicales face au sous-emploi
Vers la contractualisation

Chapitre 6
Premiers essais d’organisation des sans-travail

L’impulsion parisienne
Les traits spécifiques du Nord

Troisième partie
Un nouvel enjeu politique

Chapitre 7
La question du régime

Un empereur populaire
Un vote sous pressions
Une transition difficile vers la République
L’espérance boulangiste

Chapitre 8
Le travail dans l’argumentation électorale

Les socialistes et les sans-travail
Les tentatives nationalistes

Conclusion

Sources
Bibliographie
Index

 

119083-54


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :


autre suggestion :