Revue du philanthrope, n° 8 / 2019

Libres de couleur
Cécile BERTIN-ÉLISABETH,Érick NOËL,Éric SAUNIER
Date de publication
7 mars 2019
Résumé
Ce numéro est un hommage à l'œuvre de l'historien martiniquais Léo Élisabeth, disparu en 2016. Auteur d'une œuvre fondée sur l'idée de construire une histoire antillaise novatrice, Léo Élisabeth accordait dans ses écrits une place de choix à l'étude du groupe des " libres de couleur " et ce constat invitait à l'évidence à analyser, comme le proposent ici les meilleurs spécialistes, la place qu'il a occupée durant la période révolutionnaire en Martinique, en Guadeloupe et à Saint-Domingue où éclata la guerre des esclaves durant l'été 1791. À travers une approche comparative, il apparaît non seulement de fortes différences de situation de ce groupe dans les trois colonies mais aussi à l'intérieur de celles-ci.
FORMAT
Livre broché
19.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
ISSN 22728147
Date de première publication du titre 20190307
ISBN 9791024012131
EAN-13 9791024012131
Référence 122993-27
Nombre de pages de contenu principal 140
Format 15.5 x 24 x 1 cm
Poids 226 g

Le mot de la rédaction

Introduction

Première partie : Hommage à Léo Élisabeth

Marcel Dorigny, " Léo Élisabeth : une biographie scientifique " ;
Monique Sainte-Rose, " Le président de la Société d'histoire de la Martinique " ;
Cécile Celma, " Un pionnier de l'histoire antillaise ".

Deuxième partie : Libres de couleur en Révolution

Vincent Cousseau, " Les libres de couleur de la Martinique au début de la Révolution, entre suivisme et activisme " ;
Frédéric Régent, " Libres de la Guadeloupe en Révolution " ;
Bernard Gainot, " Les libres de couleur et le fil rouge des révolutions de Saint-Domingue " ;
Jean-Pierre Sainton, " Libres de couleur en Révolution : réflexions conclusives ".

Troisième partie : Chantiers en cours

Adeline Giboyau, " Les mariages mixtes à la Martinique : approche comparée entre trois paroisses du Centre-Sud et trois du Nord-Atlantique (1783-1788 et 1789-1794) " ;
Paule Lévy, " The Sea is History " ;
Éric Saunier et Florent Caillot, " 7 000 hommes d'équipage embarqués sur les bateaux de traite havrais de 1749 à 1792 ".

Résumés

Les auteurs

Ce numéro est un hommage à l'œuvre de l'historien martiniquais Léo Élisabeth, disparu en 2016. Auteur d'une œuvre fondée sur l'idée de construire une histoire antillaise novatrice, Léo Élisabeth accordait dans ses écrits une place de choix à l'étude du groupe des " libres de couleur " et ce constat invitait à l'évidence à analyser, comme le proposent ici les meilleurs spécialistes, la place qu'il a occupée durant la période révolutionnaire en Martinique, en Guadeloupe et à Saint-Domingue où éclata la guerre des esclaves durant l'été 1791. À travers une approche comparative, il apparaît non seulement de fortes différences de situation de ce groupe dans les trois colonies mais aussi à l'intérieur de celles-ci.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire