Journal intime au monologue intérieur dans la littérature du 20e siècle (Du)

Anne CHEVALIER
Date de publication
31 mars 2008
Résumé
Du journal intime fictif au monologue intérieur, Larbaud s'est efforcé de trouver la forme d'écriture qui lui permettrait d'exprimer l'intériorité et de rompre avec le récit romanesque " objectif ", qu'il jugeait inapte à cette entreprise. Si ses recherches et ses tentatives sont analysées dans certains articles recueillis dans ce volume, il était nécessaire, par l'étude d'œuvres de la fin du 20e siècle à nos jours, d'examiner à quel avenir était promise cette forme, que Larbaud revendiquait " d'avant-garde ", et quelles modifications elle a subies.
FORMAT
Livre broché
15.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 20080331
ISBN 9782845163751
EAN-13 9782845163751
Référence 112259-37
Nombre de pages de contenu principal 254
Format 13 x 21 x 1 cm
Poids 290 g

Anne Chevalier & Françoise Lioure – Avant-propos

I. L'écriture de soi
Paule Moron  – Le Journal intégral de Larbaud
Christophe Bataillé – Gwenny-toute-seule de V. Larbaud : " La chose est trop intime "
Gil Charbonnier  – L'élégie dans le Journal d'Alicante de Valery Larbaud
Maria-Laura Vanorio – Le monologue du traducteur : quelques considérations sur Sous l'invocation de Saint Jérôme
François Berquin – Altera ego
Jean-Baptiste Baronian – L'auto-fiction chez Simenon
Delphine Viellard – L'intrusion de la subjectivité chez saint Jérôme
Elizabeth Ch. Visuvalingam – Les monologues intérieurs ou l'épreuve de l'identité et de l'altérité : Valery Larbaud, lui-même et les autres

II. Contours et place du monologue intérieur dans l'espace littéraire
Sandrine Aigouy – Valery Larbaud préfacier : la présentation du monologue intérieur
Carmen Licari (Université de Bologne) – Poétique de l'instant : du monologue d'Édouard Dujardin au tropisme de Nathalie Sarraute

III. Les formes larbaldiennes et leur postérité
Bruno Curatolo – Raymond Guérin et la voix médiane : un exemple de monologue intérieur à la troisième personne
Wanda Miksic – Je marche sur des mines et tire des pétards : le monologue intérieur dans l'écriture d'Ivana Sajko
Stéphane Chaudier – Yvan Farron, l'égotisme nonchalant
Nathalie Froloff – Retrouver la voix perdue de l'enfance
Nelly Chabrol-Gagne – Les représentations de l'intime en littérature de jeunesse

IV. Autour de Valery Larbaud
Prix Valery Larbaud 2007
Manifestations du cinquantenaire
Assemblée générale du 1er juin 2007

Du journal intime fictif au monologue intérieur, Larbaud s'est efforcé de trouver la forme d'écriture qui lui permettrait d'exprimer l'intériorité et de rompre avec le récit romanesque " objectif ", qu'il jugeait inapte à cette entreprise. Si ses recherches et ses tentatives sont analysées dans certains articles recueillis dans ce volume, il était nécessaire, par l'étude d'œuvres de la fin du 20e siècle à nos jours, d'examiner à quel avenir était promise cette forme, que Larbaud revendiquait " d'avant-garde ", et quelles modifications elle a subies.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire