Questions de communication, n° 28/2015

Plasticité des dispositifs numériques
Mirela LAZAR,Pierre MORELLI
Résumé
Après l'invention et le développement du web et du web 2.0, on a constaté que si la plasticité est présente dans l'essence même des dispositifs numériques d'information et de communication, elle s'inscrit également dans l'expérience interactive de l'usager et imprègne les supports, les textes mais aussi les aspects relationnels. Elle se développe à la faveur de choix auctoriaux dans des limites que l'usage ne cesse de tester et de contester. Ce Dossier s'empare de cette question située au point de rencontre de plusieurs secteurs professionnels (documentation, e-marketing, jeux numériques en ligne, web social, etc.) et interroge la plasticité entre modélisation et construction de sens et les potentialités d'action et d'interprétation selon trois niveaux de réflexion épis ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
20.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
ISSN 16335961
Date de première publication du titre 16 février 2016
ISBN 9782814302716
EAN-13 9782814302716
Référence 119616-47
Nombre de pages de contenu principal 404
Format 16 x 24 x 2 cm
Poids 633 g

Pierre Morelli, Mirela Lazar (coord. et présentation) – Plasticité des dispositifs numériques

Pierre Morelli et Mirela Lazar, " Plasticité des dispositifs d'information et de communication " ;
Diane Dufort, Federico Tajariol, Ioan Roxin, " Jeux pervasifs culturels : conception d'un outil descriptif et taxonomique " ;
Orélie Desfriches Doria, " Théories de l'activité en sciences de l'information et de la communication et conception de dispositifs orientés utilisateurs " ;
Florence Thiault, " Le produsage des hashstags sur Twitter, une pratique affiliative " ;
Cristina Badulescu, " La communication numérique en terrain sensible. Le cas des vins Cotnari et Murfatlar " ;
Hélène Bourdeloie, " Usages des dispositifs socionumériques et communication avec les morts. D'une reconfiguration des rites funéraires " ;
Julien Péquignot, " Objet hybride et hybridations sémiotiques. Charles S. Peirce, Roger Odin et la web-série Noob ".

Échanges

Brigitte Simonnot, " Interroger les 'cadres normatifs' en mutation dans l'enseignement supérieur et la recherche à travers les phénomènes de plagiat universitaire " ;
Fabien Granjon, " Du matérialisme comme principium d'un agenda de la recherche critique en communication ".

Notes de recherche

Julie Boéri, " Les langues au coeur des dispositifs des mouvements sociaux transnationaux : processus d'innovation au sein du réseau Babels " ;
Olivier Koch, " Les médias dans les 'transitions démocratiques' : état des lieux et prospective " ;
Laurent Mell, " Hors de l'ombre. Analyse diachronique du phénomène de mise en visibilité numérique de soi " ;
Delphine Saurier, Sarah Ghlamallah, " Souplesse et permanence de la médiation culturelle. Le cas de la visite découverte du musée du Louvre ".

Notes de lecture

Livres reçus

Abstracts

Après l'invention et le développement du web et du web 2.0, on a constaté que si la plasticité est présente dans l'essence même des dispositifs numériques d'information et de communication, elle s'inscrit également dans l'expérience interactive de l'usager et imprègne les supports, les textes mais aussi les aspects relationnels. Elle se développe à la faveur de choix auctoriaux dans des limites que l'usage ne cesse de tester et de contester. Ce Dossier s'empare de cette question située au point de rencontre de plusieurs secteurs professionnels (documentation, e-marketing, jeux numériques en ligne, web social, etc.) et interroge la plasticité entre modélisation et construction de sens et les potentialités d'action et d'interprétation selon trois niveaux de réflexion épistémologique: les situations observables, le cadre analytique et la production par l'usage.Dans les Échanges, Brigitte Simonnot répond aux chercheurs qui ont discuté sa contribution sur le plagiat universitaire (2014) en revenant sur les mutations de l'enseignement supérieur et la recherche, les reconfigurations de l'édition scientifique et la responsabilité de ses acteurs, ainsi que la place de l'auteur dans un nouvel " ordre documentaire ". Fabien Granjon ouvre une discussion sur ce que pourrait être un programme de recherche critique en communication.Dans les Notes de recherches, Julie Boéri s'intéresse au réseau international de traducteurs et interprètes volontaires Babels pour rendre compte du rôle de la traduction dans l'engagement citoyen au sein des mouvements sociaux transnationaux. Olivier Koch établit un état de l'art critique sur les fonctions et participation des médias dans les États opérant une transition démocratique et pose les jalons d'un découpage analytique et d'une méthodologie adaptés à l'étude de ces médias. Laurent Mell analyse de manière diachronique le phénomène de mise en visibilité de soi sur les réseaux socionumériques. Delphine Saurier et Sarah Ghlamallah interrogent le principe de médiation culturelle grand public dans les musées à partir des résultats d'une recherche empirique sur le dispositif de la visite découverte au musée du Louvre.Les Notes de lecture rendent compte de 50 publications récentes dans le domaine de l'information-communication.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire