Dire, (d)écrire et représenter la violence

Approche pluridisciplinaire d'un concept
Hélène CAILLAUD,Alexandra ROGER
Collection
Constellations
Date de publication
10 octobre 2017
Résumé
La violence fait aujourd'hui partie de notre quotidien. Tout un chacun peut s'y trouver confronté de manière directe ou indirecte, notamment par le biais des médias de toute sorte: la violence s'invite en prime time à la télévision; elle est l'actrice star des meilleurs blocks busters du cinéma ou encore des jeux vidéo. Au-delà de cette violence fictive, il y a celle qui est réelle et qui se retrouve diffusée dans tous les journaux télévisés. Si, dans nos sociétés occidentales contemporaines, la violence choque, paradoxalement elle fait aussi vendre!
FORMAT
Couverture plastifiée
15.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 10 octobre 2017
ISBN 9782842877644
EAN-13 9782842877644
Référence 121741-29
Nombre de pages de contenu principal 236
Format 15.5 x 24 x 1.2 cm
Poids 310 g

Anne-Claude Ambroise-Rendu – Introduction

Première partie

Frédéric Chauvaud – Instrumentaliser la violence ;
Gillonne Desquesnes, Dominique Beynier – De quelques représentations de la maltraitance envers les enfants chez les professionnels impliqués dans la protection de l'enfance ;
Benoît Kastler – La socialisation progressive à la violence cinématographique : jeunes spectateurs et représentations de la volupté ;
Nicolas Vabre – Le cas Alexandre Burnouf. Usages et régulations de la violence par un syndicaliste ouvrier dans le premier tiers du XXe siècle ;
François Wallerich – Violences rituelles, eucharistie et société (XIe-XIIIesiècles).

Deuxième partie

Alexandra Roger – Légitimer et condamner la violence ;
Frédérica Zéphir – Seigneurs, étrangers, marginaux et autres figures de la violence dans l'œuvre de Panaït Istrati ;
Anne-Sophie Morel – Les discours de la violence dans les Mémoires d'outre-tombede Chateaubriand ;
Aurore Drécourt – Discours et stratégies dans les déclarations criminelles élaborées devant les notaires liégeois aux XVIIe et XVIIIe siècles ;
Kévin Saule – " Lui qui doit apporter la paix entre ses ouailles, il y apporte la guerre "  Réagir à la violence de son curé La plainte : privilège de l'élite villageoise ?

Cécile Robelin – Rhétorique romanesque et violence insurrectionnelle.

Troisième partie

Christophe Regina – La violence mise en scène. L'art de la violence et la violence de l'art ;
Ludovic Piffaut – Meurtres, cruautés et violences sur les scènes lyriques vénitiennes entre 1690 et 1700 ;
Anthony Saudrais – Réécrire, chanter et représenter la violence : Philomèle (1705) de Pierre-Charles Roy ;
Anaïs Rolez – La violence dans la sculpture tinguelienne ;
Patricia Ehl – De la représentation de la violence sur la scène jésuite : la fin de Cyrus dans Cyrus Punitus de Pierre Mousson (1621).

Hélène Caillaud – Conclusions

La violence fait aujourd'hui partie de notre quotidien. Tout un chacun peut s'y trouver confronté de manière directe ou indirecte, notamment par le biais des médias de toute sorte: la violence s'invite en prime time à la télévision; elle est l'actrice star des meilleurs blocks busters du cinéma ou encore des jeux vidéo. Au-delà de cette violence fictive, il y a celle qui est réelle et qui se retrouve diffusée dans tous les journaux télévisés. Si, dans nos sociétés occidentales contemporaines, la violence choque, paradoxalement elle fait aussi vendre!

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire