Nouveauté

Le Progrès des connaissances et la conduite de la vie (XVIIe-XVIIIe siècles)

Iris DOUZANT,Louis ROUQUAYROL,Mélanie ZAPPULLA
Collection
Philosophie
Date de publication
29 février 2024
Résumé
La plupart des philosophes des XVIIe et XVIIIe siècles discutent l'idée que le progrès des connaissances puisse avoir des effets sur la conduite de la vie. Doit-on penser que le développement des savoirs favorise nécessairement l'accès des hommes à la sagesse, ou bien faut-il en douter? Les différentes contributions de l'ouvrage s'efforcent de répondre à cette question. Si ce sont le progrès des connaissances et la quête de nouveaux savoirs qui caractérisent la modernité, pourquoi ne pas se demander comment les philosophies morales des XVIIe et XVIIIe siècles intègrent ou, au contraire, résistent à ces bouleversements?Contributions deThibault Barrier, Christian Bonnet, Iris Douzant, Kyriakos Fytakis, Marion Gouget, Louis Guerpillon, Éric Marquer, Jordan Messerlé, Paul R ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
22.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 29 février 2024
ISBN 9791035109202
EAN-13 9791035109202
Référence 127233-09
Nombre de pages de contenu principal 260
Format 16 x 24 x 0 cm
Poids 300 g

Avant-propos
Iris Douzant, Louis Rouquayrol et Mélanie Zappulla

Première partie - La science de la conduite de la vie

De l'usage de la méditation : exercice spirituel et exercice philosophique à l'époque moderne
Paul Rateau

Le " rempart " moral dans l'évolution de la philosophie de Malebranche
Kyriakos Fytakis

Les deux voies de la vertu chez Spinoza
Mélanie Zappulla

Demain existe-t-il ? Sagesse et prophétie selon Hobbes
Éric Marquer

Deuxième partie - Progrès des connaissances et conduite de la vie : différences, tensions, conflits

Sur un lieu commun philosophique : " Il se peut que je sois sceptique en théorie, mais en pratique, non " (Montaigne, Bacon, Descartes)
Louis Rouquayrol

" Bien juger pour bien faire " : morale par provision chez Descartes et chez Spinoza
Anne Texier

De la sensibilité physique à la sensibilité morale : les effets de la réflexion dans la formation du goût. Sur Rousseau
Iris Douzant

La culture des Lumières. Progrès des connaissances et progrès humain chez Mendelssohn
Louis Guerpillon

Georg Christoph Lichtenberg ou les infortunes de la raison
Christian Bonnet

Troisième partie - Connaissance et conduite de la vie : des progrès locaux

La connaissance du cœur. Progrès de la médecine et médecine de soi chez Descartes
Clément Raymond

Formation des savoirs et réformation de soi dans les romans de Charles Sorel
Thibault Barrier

La connaissance des lois naturelles de la morale chez Condillac : le paradoxe de lois divines acquises
Marion Gouget

Des blés et des préjugés. L'économie politique face au droit à l'existence : la science des bonnes conduites ?
Jordan Messerlé

La plupart des philosophes des XVIIe et XVIIIe siècles discutent l'idée que le progrès des connaissances puisse avoir des effets sur la conduite de la vie. Doit-on penser que le développement des savoirs favorise nécessairement l'accès des hommes à la sagesse, ou bien faut-il en douter? Les différentes contributions de l'ouvrage s'efforcent de répondre à cette question. Si ce sont le progrès des connaissances et la quête de nouveaux savoirs qui caractérisent la modernité, pourquoi ne pas se demander comment les philosophies morales des XVIIe et XVIIIe siècles intègrent ou, au contraire, résistent à ces bouleversements?Contributions deThibault Barrier, Christian Bonnet, Iris Douzant, Kyriakos Fytakis, Marion Gouget, Louis Guerpillon, Éric Marquer, Jordan Messerlé, Paul Rateau, Clément Raymond, Louis Rouquayrol, Anne Texier et Mélanie Zappulla.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire