Sculpter à Amiens en 1500

Stéphanie Diane DAUSSY
Collection
Art et Société
Date de publication
12 avril 2013
Résumé
La qualité du patrimoine sculpté amiénois à la fin du XVe et au début du XVIe siècle s'apprécie par les œuvres de la cathédrale Notre-Dame, en particulier les stalles exécutées entre 1508 et 1519. Le présent ouvrage offre une approche contextuelle de cette création artistique féconde, visant à comprendre l'organisation des métiers impliqués dans celle-ci. Qu'implique Sculpter à Amiens en 1500 ? La définition du métier est rendue complexe par la polyvalence des individus qui rendait les frontières entre les professions perméables, en dépit d'une législation tendant à une normalisation. Quelles conclusions ou hypothèses pouvaient permettre l'étude des aspects économiques et sociaux du métier de sculpteur, de la structure de la profession, de la topographie des artisans d' ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
29.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 12 avril 2013
ISBN 9782753521230
EAN-13 9782753521230
Référence 115539-53
Nombre de pages de contenu principal 320
Format 22 x 28 x 0 cm
Poids 1388 g

Préface de Nicolas Reveyron

 

 

  • Le contexte amiénois
  • Le cadre professionnel des sculpteurs
  • Les métiers d'art dans la ville
  • Cadre matériel : matériaux et technique d'exécution
  • La production d'un chantier majeur : les stalles de la cathédrale d'Amiens
La qualité du patrimoine sculpté amiénois à la fin du XVe et au début du XVIe siècle s'apprécie par les œuvres de la cathédrale Notre-Dame, en particulier les stalles exécutées entre 1508 et 1519. Le présent ouvrage offre une approche contextuelle de cette création artistique féconde, visant à comprendre l'organisation des métiers impliqués dans celle-ci. Qu'implique Sculpter à Amiens en 1500 ? La définition du métier est rendue complexe par la polyvalence des individus qui rendait les frontières entre les professions perméables, en dépit d'une législation tendant à une normalisation. Quelles conclusions ou hypothèses pouvaient permettre l'étude des aspects économiques et sociaux du métier de sculpteur, de la structure de la profession, de la topographie des artisans d'art, de la périodisation des ateliers repérés, des modes de transmissions et de ses conditions ? L'auteure tente de répondre à ces questions par une maïeutique qui se fonde sur l'analyse du contexte géographique, religieux, artistique, social, législatif et matériel dans lequel évoluent les sculpteurs. Mais n'oublions pas que confronter milieu, homme et production artistique ne pouvait être valide qu'en gardant à l'esprit le système polychronique et polyédrique de la société médiévale et ses conséquences sur la création. Le constat d'une telle étude est celui d'un métier qui est autant facteur de caractérisation et d'uniformisation que facteur de l'individualisation. L'œuvre, analysée ici, en témoigne, et le style, mis en rapport avec le groupe social de l'artisanat d'art, manifeste autant " la prise du pouvoir du social sur l'individuel que l'inverse. "

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire