Relire Durkheim et Mauss

Emotions : religions, arts, politiques
Lionel JACQUOT,Jean-Marc LEVERATTO
Résumé
Le centenaire de la parution d'un des ouvrages fondateurs de la sociologie et de l'anthropologie religieuses – Les formes élémentaires de la vie religieuse (1912) d'Émile Durkheim – a donné lieu à différentes manifestations scientifiques pendant l'année 2012. Les deuxièmes biennales Durkheim/Mauss qui se sont déroulées à Épinal les 19 et 20 octobre n'ont pas dérogé au fétichisme des anniversaires en interrogeant le triptyque " Sociétés, cultures et religion " qui est au cœur de l'ouvrage.L'idée de consacrer ces Biennales à une évaluation du sens que conservait encore aujourd'hui cette œuvre s'est imposée tout naturellement. D'abord, bien entendu, du fait du caractère testamentaire de l'œuvre, qui constitue le dernier écrit majeur du fondateur de la sociologie française. ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
20.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 2 février 2015
ISBN 9782814302136
EAN-13 9782814302136
Référence 118247-47
Nombre de pages de contenu principal 270
Format 16 x 24 x 1.5 cm
Poids 449 g

Introduction

Relire Les formes élémentaires de la vie religieuse : techniques du corps, rites et imitation ;
Observer les cultures religieuses ;
Analyser les émotions artistiques ;
Réfléchir la magie du discours.

Croyances et connaissance du social chez Durkheim et Mauss

Jean-Marc Leveratto – L'usage esthétique du corps chez Durkheim et chez Mauss. Des Formes élémentaires de la vie religieuse aux Techniques du corps, du culte au loisir :
Simona Tersigni – Lectures de Durkheim, Mauss et De Martino : actes religieux et postures de recherche :
Juarez Lopes de Carvalho Filho – Le rôle de la définition dans la sociologie des religions chez Émile Durkheim et Marcel Mauss :
Samuel Lepine – Durkheim, les émotions et l'imitation : quel rôle accorder à la contagion affective dans la constitution du social ?

Cultures religieuses et culture profane

Jérôme Gidoin – Un certain regard durkheimien et maussien sur le culte des ancêtres des Vietnamiens en France aujourd'hui ;
Fiorella Vinci – Efficacité des politiques publiques et cultures religieuses locales ;
Jean-Yves Trepos – Engagement religieux et crise socio-économique. Analyse d'un forum de chrétiens en Moselle.

Les émotions artistiques

Béatrice Mabilon-Bonfils – Le concert, entre vibration de l'intime, rite piaculaire et jouissance ludique du présent ;
Clément Poutot – De la pratique artistique à l'efficacité symbolique : le Jana Sanskriti ;
Samuel Coavoux – L'engagement corporel des visiteurs de musée.

Mana et efficacité symbolique

Caroline Boquet – L'astrologue et le consultant : l'expression symbolique des émotions fondée sur la construction d'un lien social privilégié ;
Nicolas Sembel – Engagement des corps et manifestation des émotions dans le travail intellectuel : la construction du sentiment d'appartenance collective par la magie d'État dans la classe, et ses limites ;
Marcello Castellana – Émotion et fait social ;
David Morin Ulmann – Remarques Sur l'éducation sexuelle.

Le centenaire de la parution d'un des ouvrages fondateurs de la sociologie et de l'anthropologie religieuses – Les formes élémentaires de la vie religieuse (1912) d'Émile Durkheim – a donné lieu à différentes manifestations scientifiques pendant l'année 2012. Les deuxièmes biennales Durkheim/Mauss qui se sont déroulées à Épinal les 19 et 20 octobre n'ont pas dérogé au fétichisme des anniversaires en interrogeant le triptyque " Sociétés, cultures et religion " qui est au cœur de l'ouvrage.L'idée de consacrer ces Biennales à une évaluation du sens que conservait encore aujourd'hui cette œuvre s'est imposée tout naturellement. D'abord, bien entendu, du fait du caractère testamentaire de l'œuvre, qui constitue le dernier écrit majeur du fondateur de la sociologie française. Ensuite, en raison de sa portée intellectuelle et de sa postérité scientifique qui, du fait de l'apport épistémologique et méthodologique de Marcel Mauss, excèdent largement tant le cadre disciplinaire de la sociologie que le domaine de l'étude sociologique des religions.Relire l'ouvrage offre ainsi l'occasion d'articuler une réflexion épistémologique à des analyses issues d'enquêtes et de terrains et de faire communiquer des disciplines et des objets encore trop souvent séparés. Les 14 contributions réunies dans cet ouvrage permettent d'apprécier l'actualité scientifique du texte durkheimien relu, grâce à la multiplication de travaux de références sur l'école française de sociologie, en tenant compte de l'apport propre de Mauss à l'élaboration et à la transmission de la pensée durkheimienne (Partie I). Elles permettent également de tester la pertinence empirique des concepts et des instruments d'analyse du phénomène religieux forgés par ces deux auteurs, pertinence non seulement pour observer les cultures religieuses contemporaines (Partie II), mais aussi pour analyser les émotions artistiques (Partie III) et réfléchir la magie du discours (Partie IV).

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire