Nouveauté

Aristocratie révolutionnaire en Espagne

La concession de nouveaux titres de Castille (1808-1854)
Pierre ARNAUD
Date de publication
16 mai 2024
Résumé
Les historiens et le public en général ont longtemps vu dans le XIXe siècle espagnol une période de stagnation et de déclin. Ce n'est que depuis quelques décennies que les historiens, grâce à une meilleure connaissance de la période, mettent en avant la richesse et la fécondité de sa révolution libérale, et l'ampleur des changements qu'elle suscita.Ce livre représente une contribution importante à cette redécouverte. En étudiant les 265 individus qui obtinrent la création d'un titre de noblesse en leur faveur entre 1808 et 1854, il présente une analyse détaillée à l'échelle nationale d'un groupe qui joua un rôle fondamental dans le long processus qui provoqua la fin de l'Ancien Régime et l'avènement de la société libérale et de la modernité politique.Quel rôle les nouve ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
20.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 16 mai 2024
ISBN 9782383772484
EAN-13 9782383772484
Référence 127173-37
Nombre de pages de contenu principal 404
Format 16 x 24 x 0 cm
Poids 801 g

Introduction

Partie 1 : Nouveaux titrés et effondrement de l'Ancien Régime (1808-1833)

Chapitre 1 : Être noble à la fin de l'Ancien Régime

I. Du village au Palais et du Palais au village : le parcours d'une demande de titre de Castille

1. Une préparation minutieuse et de longue haleine
2. Une procédure complexe
3. Concession du titre, brevet d'obtention et paiements à effectuer
4. Quand les règles ne suffisaient pas : vénalité et usurpation des titres

II. La noblesse espagnole à la veille de la guerre d'Indépendance

1. Une noblesse nombreuse
2. Une noblesse profondément diverse
3. Les fondements fonciers de la richesse nobiliaire

III. Critiques ilustradas et évolution des conceptions de la noblesse

1. L'hostilité des Lumières à certaines conceptions de la noblesse
2. Les limites du réformisme ilustrado
3. La noblesse espagnole dans l'Europe du XVIIIe siècle

Chapitre 2 : La concession de titres de Castille sous Ferdinand VII (1808-1833)

I. Caractéristiques des grandes étapes du règne

1. La guerre d'Indépendance (1808-1814)
2. La première Restauration absolutiste : une politique de retour au passé (1814-1820)
3. Le Trienio Liberal, une période antinobiliaire (1820-1823) ?
4. La Década Ominosa, la seconde Restauration absolutiste et la politisation croissante des titres de noblesse (1823-1833)

II. L'apparition de la modernité politique à travers les concessions de titres de Castille

1. L'émergence progressive du critère politique dans les procédures de concession
2. La question des orientations politiques des nouveaux titrés
3. L'Espagne entre France et Royaume-Uni : les titres concédés à des étrangers

III. Un Ancien Régime moribond : la crise de la monarchie absolue illustrée par les concessions de titres de Castille

1. Effondrement de la valeur marchande des titres et retour de la vénalité : les concessions de titres de Castille affectées par la crise économique
2. Fragilité de l'État et Lumières tardives

Chapitre 3 : Histoire sociale des bénéficiaires d'un titre de Castille sous Ferdinand VII

I. Origines sociales des nouveaux titres de Castille (1808-1833)

1. Une répartition géographique inégale des nouveaux titres de Castille (1808-1833)
2. La domination des notabilités locales
3. Les serviteurs du roi : militaires, fonctionnaires, courtisans
4. Commerçants et financiers

II. Hétérogénéité de la richesse des nouveaux titres de Castille ?

1. Richesse et évolutions sociales des élites et de la noblesse espagnole dans le premier tiers du XIXe siècle
2. Les revenus des nouveaux titres de Castille

III. La noblesse espagnole dans l'Europe des Restaurations

Partie 2 : Rupture libérale et émergence d'une nouvelle noblesse (1834-1854)

Chapitre 4 : Régences et rupture libérale (1834-1843)

I. Les concessions de titres de Castille durant les régences : modération et prépondérance du facteur politique

1. Des concessions peu nombreuses ?
2. L'hégémonie du facteur politique

II. Élites libérales ou élites " isabélines " ?

1. Des élites politiquement diverses
2. Typologie socioprofessionnelle des nouveaux titrés (1834-1843)

Chapitre 5 : Les nouveaux titrés durant la Décennie modérée (1844-1854)

I. Une centralisation croissante des nouveaux titres de Castille autour de réseaux de pouvoir madrilènes

II. Prépondérance des conservateurs parmi les nouveaux titrés

III. Changements et continuités au sein des nouvelles élites titrées : fortunes et conditions dans la société libérale

1. Les nouvelles élites titrées de la société libérale : locales et nationales, propriétaires et capacidades, ascensions fulgurantes
2. Des situations de fortune relativement diverses

Partie 3 : Entre Ancien Régime et " confusión de Estados ", les titres de Castille face aux temps nouveaux

Chapitre 6 : La noblesse libérale : un faux oxymore ?

I. Le paradoxe d'une aristocratie décriée mais nécessaire ?

1. Une aristocratie décadente ou disparue ?
2. Une aristocratie nécessaire

II. La redéfinition de la noblesse au XIXe siècle

1. L'absence d'une institutionnalisation des titres de Castille au sein du système politique
2. Un nouveau cadre légal pour la noblesse titrée
3. De nouvelles traditions pour les aristocrates espagnols ?

III. Du Royaume-Uni au reste du monde : les rapports complexes entre aristocratie et libéralisme dans les États constitutionnels

Chapitre 7 : Les nouveaux titres de Castille face aux changements légaux et culturels

I. Mariages, enfants et héritages des nouveaux titres de Castille

1. Le mariage dans les familles des nouveaux titres de Castille
2. Enfants, testaments et héritages

II. Aspirations littéraires et curiosités intellectuelles des nouveaux titres de Castille

Conclusion
Annexes
Liste des figures et tableaux
Bibliographie générale
Index des personnes

Les historiens et le public en général ont longtemps vu dans le XIXe siècle espagnol une période de stagnation et de déclin. Ce n'est que depuis quelques décennies que les historiens, grâce à une meilleure connaissance de la période, mettent en avant la richesse et la fécondité de sa révolution libérale, et l'ampleur des changements qu'elle suscita.Ce livre représente une contribution importante à cette redécouverte. En étudiant les 265 individus qui obtinrent la création d'un titre de noblesse en leur faveur entre 1808 et 1854, il présente une analyse détaillée à l'échelle nationale d'un groupe qui joua un rôle fondamental dans le long processus qui provoqua la fin de l'Ancien Régime et l'avènement de la société libérale et de la modernité politique.Quel rôle les nouveaux aristocrates jouèrent-ils dans le processus révolutionnaire espagnol ? Furent-ils partisans de l'absolutisme ou du libéralisme ? Quelle place conservèrent-ils au sein de la société espagnole, quand la révolution libérale fit disparaître l'armature juridique et sociale de l'Ancien Régime, qui les plaçait au sommet de la société ? Que signifie être noble au XIXe siècle ?Le livre, tiré d'une thèse de doctorat qui a obtenu le Prix jeunes chercheuses et jeunes chercheurs Jean-Philippe Luis 2022, s'attache à donner à ces questions des réponses claires et nuancées, fondées sur l'étude d'archives peu connues, et une perspective comparative internationale qui rappelle l'appartenance de l'Espagne au groupe des États-nations modernes en construction au XIXe siècle.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire