De la Sensibilité

François CALORI,Michaël FŒSSEL,Dominique PRADELLE
Collection
Philosophica
Date de publication
5 décembre 2014
Résumé
Kant n'a pas écrit une, mais au moins trois " esthétiques " : l'Esthétique transcendantale, qui fixe le statut de l'espace et du temps dans la connaissance des phénomènes, une théorie du respect comme sentiment moral, qui décrit l'articulation entre l'affectivité sensible et la loi de la raison pratique, et une critique du goût, par laquelle Kant retrouve le sens moderne du terme esthétique (théorie du beau). Quel est le lien entre ces acceptions ? Existe-t-il une ou plusieurs conceptions kantiennes de la sensibilité ? Qu'est-ce que le " sujet sensible " s'il doit à la fois recevoir les phénomènes, être affecté par la loi morale et capable de juger de la beauté du monde ? Ce volume répond à ces questions en réunissant les contributions de spécialistes de la critique kan ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
21.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 5 décembre 2014
ISBN 9782753535046
EAN-13 9782753535046
Référence 118211-53
Nombre de pages de contenu principal 382
Format 17 x 21 x 2.2 cm
Poids 636 g
  • Antécédents historiques de l'esthétique kantienne : philosophie grecque, empirisme anglais, tradition leibnizo-wolffienne
  • La sensibilité au sein du système kantien : théorie de la connaissance, éthique, religion
  • Héritages, prolongements et critiques de l'esthétique kantienne : néokantisme, phénoménologie, herméneutique et philosophie analytique
Kant n'a pas écrit une, mais au moins trois " esthétiques " : l'Esthétique transcendantale, qui fixe le statut de l'espace et du temps dans la connaissance des phénomènes, une théorie du respect comme sentiment moral, qui décrit l'articulation entre l'affectivité sensible et la loi de la raison pratique, et une critique du goût, par laquelle Kant retrouve le sens moderne du terme esthétique (théorie du beau). Quel est le lien entre ces acceptions ? Existe-t-il une ou plusieurs conceptions kantiennes de la sensibilité ? Qu'est-ce que le " sujet sensible " s'il doit à la fois recevoir les phénomènes, être affecté par la loi morale et capable de juger de la beauté du monde ? Ce volume répond à ces questions en réunissant les contributions de spécialistes de la critique kantienne et de l'esthétique philosophique. Les esthétiques kantiennes y sont confrontées aux doctrines classiques de la sensibilité, d'Aristote à Wolff, en passant par Leibniz et Locke, puis interrogées quant à leur postérité, de l'idéalisme allemand à la phénoménologie. On interroge la cohérence entre les trois Critiques au fil conducteur de la question de la sensibilité, l'invention d'une sensibilité transcendantale marquant une rupture par rapport à la tradition métaphysique et à l'empirisme. Peut-être comprendra-t-on alors comment un rationalisme conséquent a également pu se présenter comme une " apologie de la sensibilité ".

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire