Trois bibliothèques européennes face à Google

À l'origine de la bibliothèque numérique (1990-2010)
Gaëlle BÉQUET
Date de publication
19 janvier 2015
Résumé
Trois bibliothèques nationales européennes (France, Royaume-Uni, Autriche) ont mené une révolution numérique entre 1990 et 2010. Durant cette période, elles ont aussi été confrontées aux défis lancés par l'entreprise commerciale Google. Ces bibliothèques, qui conservaient un patrimoine matériel, ont dû se transformer afin de produire et gérer un patrimoine numérique. Comment cette mue s'est-elle accomplie ? Quels ont été les processus qui ont permis la constitution de ces bibliothèques numériques ? Quel a été l'impact de l'émergence d'une concurrence privée pour la diffusion du patrimoine culturel ?Pour comprendre la transition des bibliothèques vers le numérique, cette étude associe recherche historique et démarche sociologique: la sociologie des organisations s'intére ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
38.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 20150119
ISBN 9782357230583
EAN-13 9782357230583
Référence 118138-95
Nombre de pages de contenu principal 474
Format 16 x 23.5 x 2.8 cm
Poids 823 g

Avant-propos 

Introduction : Nouveaux outils d'analyse pour une histoire culturelle de trois bibliothèques numériques patrimoniales.

Première partie : Naissance de la bibliothèque numérique dans trois institutions patrimoniales européennes
Introduction


Chapitre premier : La bibliothèque numérique à la Bibliothèque de France, de l'objet-valise à l'objet-frontière (1988-1993) ;
Chapitre II : Une autre approche de la bibliothèque numérique à la British Library (1993-2000) ;
Chapitre III : La bibliothèque numérique à la Bibliothèque nationale de France, du PLAO à Gallica (1994-1997) ;
Chapitre IV : Gallica, produit de l'innovation courante (1998-2004) ;
Chapitre V : Nouvelle direction, nouvelle stratégie numérique à la British Library (2000-2010) ;
Chapitre VI : L'Österreichische Nationalbibliothek, une nouvelle gouvernance comme condition de l'innovation numérique (2001-2008) ;
Conclusion de la première partie.

Deuxième partie : Les bibliothèques nationales et les entreprises du Web?: l'apparition d'une nouvelle zone d'incertitude majeure
Introduction


Chapitre premier : Le réseau socio-technique de Gallica renouvelé (2005-2010) ;
Chapitre II : Google dans le réseau socio-technique de la bibliothèque numérique de l'Österreichische Nationalbibliothek (2007-2010) ;
Chapitre III : De Microsoft à Google, la numérisation de masse des imprimés à la British Library, bibliothèque ou fournisseur de contenus en ligne ?(2006-2011) ;
Chapitre IV : Les bibliothèques numériques sur les réseaux sociaux, valeur ajoutée, marketing technologique et gestion de la notoriété ;
Conclusion de la deuxième partie.

Conclusion générale

Annexes
Entretiens 
Bibliographie 
Sources
Index

Trois bibliothèques nationales européennes (France, Royaume-Uni, Autriche) ont mené une révolution numérique entre 1990 et 2010. Durant cette période, elles ont aussi été confrontées aux défis lancés par l'entreprise commerciale Google. Ces bibliothèques, qui conservaient un patrimoine matériel, ont dû se transformer afin de produire et gérer un patrimoine numérique. Comment cette mue s'est-elle accomplie ? Quels ont été les processus qui ont permis la constitution de ces bibliothèques numériques ? Quel a été l'impact de l'émergence d'une concurrence privée pour la diffusion du patrimoine culturel ?Pour comprendre la transition des bibliothèques vers le numérique, cette étude associe recherche historique et démarche sociologique: la sociologie des organisations s'intéresse au changement et aux zones d'incertitude techniques ou économiques, et met en lumière ces individus qui ont contribué à la différenciation structurelle de leur organisation et à son adaptation au nouvel environnement. La construction sociale de la technique permet d'appréhender le processus de création de la bibliothèque numérique – une combinaison d'inventions conduisant à l'innovation grâce à l'action de multiples groupes sociaux qui constituent avec elle un réseau socio-technique spécifique. Enfin, la sociologie de l'innovation rappelle l'importance des controverses – nombreuses autour de la numérisation –, en tant que moments privilégiés où se dévoilent les positions des acteurs de l'innovation.Cette démarche théorique, ainsi que la réalisation d'entretiens approfondis avec les acteurs de ce changement et l'exploitation des archives disponibles, révèle comment ces trois bibliothèques nationales ont fait preuve de leur capacité à entrer de plain-pied dans le monde de l'information connectée. Loin d'être des institutions obsolètes, elles sont, avec Google, les opérateurs de la patrimonialisation numérique.Gaëlle Béquet est conservateur des bibliothèques. Docteur en sciences de l'information et de la communication, elle est chercheur au Centre Jean-Mabillon. Elle dirige le Centre international ISSN (UNESCO).

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire