Orphelins, enfants de la patrie (Les)

Bernard ALLEMANDOU,Jean-Jacques LE PENNEC
Date de publication
1er janvier 2002
Résumé
Ce troisième volume poursuit la recherche consacrée à la décision locale en matière d'aide sociale. Pour comprendre les orientations actuelles en matière d'aide sociale à l'enfance à Bordeaux, un détour par l'histoire locale s'avérait nécessaire bien qu'en la matière les sources soient rares et fragmentaires. Et les témoignages des "clientèles" sont quasiment inexistants : la misère est illettrée. Les mères qui abandonnent leurs enfants à la boëtte de l'hôpital échappent de cette façon à la condamnation pour infanticide et pensent sauver le tout-petit de la mort. Pourtant, très peu d'enfants exposés survivent à l'hôpitalisme. Cette première institution publique qu'est la boëtte autorise en fait l'abandon d'enfants tout en préservant l'anonymat du parent. Que devient à l ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
26.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 1er janvier 2002
ISBN 9782858922918
EAN-13 9782858922918
Référence 018756-24
Nombre de pages de contenu principal 274
Format 0 x 0 x 0 cm
Poids 396 g
Ce troisième volume poursuit la recherche consacrée à la décision locale en matière d'aide sociale. Pour comprendre les orientations actuelles en matière d'aide sociale à l'enfance à Bordeaux, un détour par l'histoire locale s'avérait nécessaire bien qu'en la matière les sources soient rares et fragmentaires. Et les témoignages des "clientèles" sont quasiment inexistants : la misère est illettrée. Les mères qui abandonnent leurs enfants à la boëtte de l'hôpital échappent de cette façon à la condamnation pour infanticide et pensent sauver le tout-petit de la mort. Pourtant, très peu d'enfants exposés survivent à l'hôpitalisme. Cette première institution publique qu'est la boëtte autorise en fait l'abandon d'enfants tout en préservant l'anonymat du parent. Que devient à la Révolution cette politique d'assistance entamée sous l'Ancien Régime ? En dépit des grands bouleversements de la période, l'aide sociale à l'enfance a été, dans le département, maintenue et développée. Il s'agissait, entre autres, de bannir l'opprobre créée par la notion datée de bâtardise, et de faire des orphelins des enfants de la patrie. A travers une étude d'économie de l'assistance et d'histoire locale, l'ouvrage se présente comme une pièce importante de l'histoire des mentalités.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire