Les Sociétés de chasseurs de rennes du Paléolithique récent en France

Économie, écologie et cycle annuel de nomadisme
Laure FONTANA
Date de publication
20 avril 2023
Résumé
L'autrice s'intéresse dans cet ouvrage à l'exploitation du renne en France lors de la dernière période froide du Paléolithique (30000-15000 cal BP). Elle démontre que l'économie des ressources animales était fondée sur l'exploitation d'un renne non migrateur et sur une stratégie de chasse à faible risque, qui n'ont pas varié significativement durant 15 000 ans. Elle défend l'hypothèse de groupes humains moins mobiles que ce qui a été envisagé jusque-là, au moins dans le grand Sud-Ouest, en raison de la mobilité réduite des rennes et d'un environnement particulier. Enfin, elle propose une reconstitution du cycle annuel de nomadisme des groupes du Massif central et discute de sa particularité.
FORMAT
Livre broché
35.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 20 avril 2023
ISBN 9782848679358
EAN-13 9782848679358
Référence 126045-39
Nombre de pages de contenu principal 248
Format 21 x 29.7 x 1.3 cm
Poids 940 g

Table des sigles

Remerciements

Préface

Avant-propos.
Du tout aux parties, des parties au tout

Introduction 

Première partie.
Contextes et objet d'étude

Deuxième partie.
La place du renne en France dans l'économie des ressources animales entre 30000 et 14000 cal BP  

Troisième partie.
Mobilité des rennes et mobilité des groupes humains

Quatrième partie.
Discussion

Conclusions

Bibliographie générale

Annexe I. Corpus étudié

Annexe II.  Part du renne dans les ensembles étudiés, par période

Index chronologique

Index des noms de lieux

Table des illustrations

 


L'autrice s'intéresse dans cet ouvrage à l'exploitation du renne en France lors de la dernière période froide du Paléolithique (30000-15000 cal BP). Elle démontre que l'économie des ressources animales était fondée sur l'exploitation d'un renne non migrateur et sur une stratégie de chasse à faible risque, qui n'ont pas varié significativement durant 15 000 ans. Elle défend l'hypothèse de groupes humains moins mobiles que ce qui a été envisagé jusque-là, au moins dans le grand Sud-Ouest, en raison de la mobilité réduite des rennes et d'un environnement particulier. Enfin, elle propose une reconstitution du cycle annuel de nomadisme des groupes du Massif central et discute de sa particularité.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire