Qu'est-ce qu'un philosophe français ?



Qu'est-ce qu'un philosophe français ?

La vie sociale des concepts (1880-1980)


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Introduction

1. La philosophie en classe
L'exception française
Il faut défendre la philosophie
L'espace du programme
La philosophie mise à nu par son public même

2. Carrières et concepts
Professionnels ou intellectuels
La philosophie comme théâtre d'associations
Un double lignage ?

3. Les moments et les crises
Classifications et récits
Générations philosophiques
Jeunes hommes en colère : une génération philosophique
Les trois âges de la modernisation philosophique

4. Le rempart de la raison
Une réorganisation conceptuelle
L’assise positive
La République et ses principes
La raison dialectique

5. Le spiritualisme français
Une généalogie française
Bergson, un surgissement à la fois radical et familier
La vie sociale de Bergson
Découvrir l’existence sans Husserl ni Heidegger

6. Transferts conceptuels
La France fécondée par l’Allemagne
Nietzsche, le plus français des philosophes allemands
Le moment pragmatiste
Le séminaire qui venait du froid : Kojeve et la fin de l’histoire
Heidegger : de l’indifférence à l’effet de souffle
La famille de Wittgenstein

7. La religion dans les limites de la simple raison ?
Un paradoxe dans la République
La crise moderniste, la foi et le savoir
Maurice Blondel : y a-t-il un philosophe chrétien dans l’Université française ?
Le cas Bergson
Croisements théologico-philosophiques

8. Aux frontières de la science
La portée et la nature de la science
La raison inquiétée
Une nouvelle philosophie de l’activité scientifique ?
L’humeur scientifique et ses intermittences

9. Le philosophe artiste et la tentation prophétique
Naissance de l’auteur philosophique
Les urgences de l’actualité intellectuelle et politique
Le sacre de l’écrivain philosophe
Esthétique et politique

Conclusion

113096-01


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :